mali

Accueil
mali

Jeux africains, karaté : TOUNKO SYLLA REMPORTE LA MÉDAILLE D’ARGENT

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 996

 : La Franco-Malienne a offert sa deuxième médaille à notre pays en terminant deuxième de la catégorie des -65kg, mardi à Maputo

Le karaté malien se porte bien. C’est le moins que l’on puisse après la belle prestation de Tounko Sylla qui a offert à notre pays sa deuxième médaille aux Jeux africains de Maputo, après celle obtenue par Mamadou Diallo. Mardi, la Franco-Malienne a terminé deuxième de la catégorie des -65kg (kumité, individuel) synonyme de médaille d’argent. D’autres combattants maliens devaient entrer en lice hier dont le médaillé d’or des derniers Jeux d’Alger, Fousseïny Sacko. Tounko Sylla, faut-il le rappeler, s’est révélée au public sportif lors de la deuxième édition du Championnat de karaté de la Zone II (TIKAZONE II) que notre pays avait abrité en juin dernier.
Lors de ce tournoi, la Franco-Malienne s’était hissée sur la première marche du podium en battant la Sénégalaise Magatte Seck 9-7. Au total, cinq sélections nationales avaient participé à cette compétition : le Mali, le Cap Vert, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Leone. Ce jour (11 juin), Tounko Sylla a émerveillé la salle du Centre culturel islamique d’Hamdallaye par sa maîtrise technique et sa rage de vaincre.


 Dominatrice de son adversaire du début à la fin du combat, Tounko Sylla a été sans conteste la grande attraction du tournoi, côté malien. Ce n’est donc pas une surprise qu’elle ait permis à notre pays de remporter sa deuxième médaille, mardi aux 10è Jeux africains de Maputo. Outre Tounko Sylla, la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA) avait fait appel à trois autres combattants expatriés dont Mamadou Diassy qui a également décroché la médaille d’or lors du tournoi TIKAZONE II en battant Mamadou N’Diaye du Sénégal.


 Le Mali est présent dans huit disciplines à Maputo : l’athlétisme, le basket-ball (Hommes et Dames), le tennis, la natation, le judo, le karaté, le taekwondo et le sport pour handicapés. Les athlètes entrent en piste ce dimanche et seront présents dans dix épreuves : le 100, 200m masculin et féminin, le 800m masculin, le 110m/haie, le saut en longueur et le triple saut et le lancer de javelot et de poids. Parmi les coureurs, figurent les deux sprinteurs Sékou Diassana et Djénébou Danté (100 et 200m) qui constituent de réelles chances de médaille pour notre pays. Cette remarque vaut aussi pour le recordman du 800m Moussa Camara et le lanceur de javelot, Moctar Djigui.


Les autres athlètes ont pour nom : Mohamed Koné (110m/haie), Cissé Tounkara (saut en longueur et triple saut) et Moussa Diarra (poids/hommes). La délégation malienne se fixe comme objectif de faire autant, sinon mieux que lors des derniers Jeux d’Alger où notre pays avait remporté quatre médailles dont une en or, oeuvre du karatéka, Fousseïny Sacko. Pour le moment, on peut dire que nos mousquetaires sont sur la bonne voie.


Souleymane Bobo Tounkara





Article publié le jeudi 8 septembre 2011
996 lectures

Infos par pays