mali

Accueil
mali

France : LE DIVORCE SEMBLE CONSOMME ENTRE MODIBO MAÏGA ET LE FC SOCHAUX

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 840

 : Rien ne va plus entre Modibo Maïga et le FC Sochaux. Depuis le 14 août, l’attaquant des Aigles ne s’est plus entraîné avec son club et tout laisse à penser que le divorce est désormais consommé entre les deux parties.

Dans un communiqué daté du 15 août, la direction du FC Sochaux indique que « le club a enregistré avec stupéfaction le boycott par un de ses joueurs de la rencontre de Ligue 1 face au Stade Malherbe de Caen, puis l’absence sans autorisation de ce même élément lors de la séance d’entraînement programmée ce dimanche 14 août 2011 ». « Le FC Sochaux considère que ce comportement est totalement irrespectueux pour le club, ses coéquipiers ainsi que ses supporters. Il ne restera pas sans conséquence ni sanction », poursuit le communiqué. Le joueur en question n’est autre que notre compatriote, Modibo Maïga qui était effectivement absent lors du dernier match des Sochaliens.
 Le meilleur buteur du club l’an dernier (15 réalisations) entendait ainsi protester contre le refus de ses dirigeants de le laisser partir à Newcastle qui lui aurait fait une offre intéressante. Car si l’entraîneur de Sochaux, Bazdarevic a évoqué des "raisons personnelles", pour expliquer l’absence de Modibo Maïga lors de la deuxième journée de la Ligue 1, l’ancien Manceau a rapidement confirmé qu’il n’était pas blessé. "Non, je ne suis pas blessé. Disons que je ne suis pas en état de jouer ce match pour d’autres raisons.


Certaines choses ne m’ont pas plu au club. Voilà, je préfère ne rien dire de plus...", a ainsi expliqué l’attaquant des Aigles. Pour forcer donc son transfert Outre Manche, Modibo Maïga a boycotté le match contre Caen puis le décrassage de dimanche. « Je veux que ça se fasse avec Newcastle. J’y ai rencontré tout le monde, ils me veulent et ce n’est pas n’importe quel club. L’Angleterre, c’est un rêve.


Je veux partir, il faut que le président accepte de négocier », a martelé notre compatriote dans les colonnes de notre confrère L’Est Républicain. Sous contrat jusqu’en juin 2014 depuis l’été dernier, l’attaquant sochalien a reçu une nouvelle proposition des Lionceaux mais il ne veut pas en entendre parler : « On ne m’avait rien proposé avant l’offre de Newcastle qui porte sur cinq ans. J’ai une famille qui compte sur moi ».


Les Magpies, qui ont proposé 8 millions d’euros (environ 5,2 milliards de F cfa) pour lui, attendent la réponse d’Alexandre Lacombe, le président de Sochaux, qui ne veut pas en entendre parler. Malgré son attitude ces derniers jours, le joueur de 23 ans a tout de même envie que tout se passe bien : « Je ne veux pas me fâcher avec Sochaux. Je respecterai mon contrat, je suis prêt à jouer et je serai à 100% mais il faut que le président discute de mon transfert », insiste Modibo Maïga que nous avons tenté de joindre hier mais en vain.


Souleymane Bobo Tounkara





Article publié le mardi 16 août 2011
840 lectures

Infos par pays