mali

Accueil
mali

CAN 2012, Mali-Cap Vert : GIRESSE DECIDE DE RATISSER LARGE

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1023

 : Exceptés le capitaine Mahamadou Diarra « Djila » suspendu, le keeper Oumar Sissoko et le milieu de terrain Momo Sissoko, tous les cadres figurent sur la liste du technicien français

On connaît désormais le nom des 23 Aigles qui affronteront le Cap Vert le 3 septembre au stade du 26 Mars lors de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012, Gabon-Guinée Equatoriale. La liste des 23 joueurs a été communiquée jeudi dans le journal télévisé de l’ORTM. Contrairement donc à la tradition, le sélectionneur national, Alain Giresse n’a pas souhaité organiser de conférence de presse d’avant-match pour dévoiler sa liste. Le technicien français a laissé le soin au secrétaire général de la Fédération malienne de football (FMF), Boubacar Thiam de faire un communiqué de presse.
Si l’on ignore pour le moment les raisons de ce revirement, il ne fait guère de doute que les remous provoqués par la défaite de la précédente journée face au Zimbabwe (1-2) ne sont pas étrangers à la décision du sélectionneur national d’observer le silence radio. Car, depuis la défaite de la troisième journée contre le Zimbabwe, le technicien français est sous pression et semble quelque peu dépassé par la tournure des événements.


Et quand on sait également que la Fédération malienne de football elle même est ébranlée par une grave crise depuis plusieurs semaines, on comprend aisément la décision des deux parties de ne pas organiser de conférence de presse d’avant-match. Cette attitude de la fédération est regrettable et apparaît comme une marche en arrière pour notre football. Mais le plus important n’est pas la crise qui couve au sein du bureau fédéral encore moins l’avenir de Giresse à la tête de la sélection. Ce qui préoccupe nos compatriotes, c’est ce match contre le Cap Vert où les Aigles ont impérativement besoin de victoire pour laver l’affront de la journée inaugurale. Le sélectionneur national sait qu’il joue gros contre les insulaires et c’est peut-être pour cette raison qu’il a décidé de ratisser large en faisant appel à tous les cadres dont Seydou Keïta absent depuis Angola 2010.


Le milieu de terrain du FC Barcelone qui vient de remporter deux trophées avec son club (Supercoupe d’Espagne et Supercoupe d’Europe) avait été convoqué par le technicien français lors du match amical Tunisie-Mali (4-2), mais Seydou Keïta a décliné la sélection. Selon toute vraisemblance, tout est rentré dans l’ordre et Seydoublen devrait intégrer le groupe des Aigles pour ce match décisif dans la course à la qualification. Dans une interview qu’il a bien voulu nous accorder il y a quelques jours, le joueur du Barça avait réitéré son attachement à l’équipe nationale, affirmant que son plus grand souhait est de « retrouver les Aigles le plus rapidement possible ».


Outre Seydou Keïta, on note le retour de l’attaquant de Valenciennes, Mamadou Samassa et du milieu de terrain de Nancy, Bakaye Traoré. Ces deux joueurs étaient également absents lors du dernier match des Aigles, tout comme Samba Sow (Lens) ou encore Souleymane Keïta (Siwasport). En fait, il y a trois absents de marque : le capitaine Mahamadou Diarra « Djila » suspendu pour avoir écopé d’un carton rouge lors de Zimbabwe-Mali, le keeper Oumar Sissoko (FC Metz) et Mohamed Lamine Sissoko qui n’a plus enfilé le maillot de la sélection depuis la phase finale de la dernière CAN. Dans une moindre mesure, on peut également citer Kalifa Cissé et Ténéma N’Diaye qui n’ont pas été convoqués par le sélectionneur national.


 Quant à l’arlésienne Gara Dembélé, il ne figure pas non plus sur la liste des 23 joueurs convoqués par le technicien français. Parmi les nouvelles têtes, figurent notamment le sociétaire de Lyon Sidy Koné et le jeune keeper du Djoliba, Cheick A. C. Sy. Pour une fois, les trois gardiens de but de la sélection à savoir Soumbeyla Diakité, Almamy Sogoba et Cheick A. C. Sy, sont tous issus du championnat national.


Il s’agit là aussi d’un changement de cap pour Giresse qui a toujours donné la priorité aux joueurs évoluant à l’extérieur. Pour l’ancien international français le niveau du championnat national est bas d’où l’absence en sélection de certains joueurs comme Cheick Fantamady Diarra transféré cette année à Rennes, Bougadary Fomba (co-meilleur buteur du championnat) ou encore Mamadou Coulibaly (Stade malien).


Souleymane Bobo Tounkara


 


La liste des 23 Gardiens de but : Soumbeyla Diakité (Stade malien), Almamy Sogoba (Réal), Cheick A. C. Sy (Djoliba). Défenseurs : Adama Coulibaly (Auxerre), Drissa Diakité (Nice, France), Amadou Sidibé (Auxerre, France), Idrissa Coulibaly (EST, Tunisie), Adama Tamboura (FC Metz, France), Mohamed Fofana (Toulouse, France)à, Ousmane Berthé (Jomo Cosmos, Afr. du Sud), Cédric Kanté (Panathinaïkos, Grèce), . Milieux de terrain : Seydou Keïta (FC Barcelone, Espagne), Sidy Koné (Lyon, France), Samba Sow (Lens, France), Kalilou M. Traoré (Odense, Danemark), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Bakaye Traoré (Nancy, France), Sambou Yattabaré (Caen, France), Souleymane Keïta (Siwasport, Turquie). Attaquants : El Hadj Mahamane Traoré (FC Metz, France), Moustapha Yattabaré (Guingamp, France), Modibo Maïga (Sochaux, France), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux, France) et Mamadou Samassa (Valenciennes, France).


 





Article publié le mardi 30 août 2011
1023 lectures

Infos par pays