mali

Accueil
mali

Muammar El Khadafi à Bamako. "Le Mali est mon pays et je le dis sincèrement"

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 9250

 :L'aéroport international de Bamako Sénou a vécu hier après midi, l'un des ses moments de ferveur et de joie intense avec la visite dans notre pays du guide de la révolution de la grande Jamahirya arabe libyenne populaire et socialiste, Muammar El Khadafi.

Déferlement de foule et de véhicules officiels, groupes d'animation de toutes sortes, orchestres, troupes folkloriques, danses traditionnelles, masques dogons : les membres du comité d'accueil du District ont préparé un accueil haut en couleurs à l'illustre hôte du Mali. Le tout s'est déroulé sous la surveillance d'un imposant dispositif de sécurité composé des forces de sécurité maliennes et de la garde présidentielle libyenne.
Il était 16h50 quand l'Airbus A 300-600 du président libyen s'est posé sur le tarmac. Cinq minutes plus tard, vêtu d'une veste blanche, arborant une brochette de médailles et coiffé d'un turban couleur sable, apparaît le colonel Muammar El Khadafi. Au bas de la passerelle, l'attend le président Amadou Toumani Touré. Accolades, poignées de main et remise de calebasses de cola. Après une revue des troupes rendant les honneurs, ATT et son illustre hôte font le tour des groupes d'animation avant de gagner le salon d'honneur de l'aéroport.

"Je suis ravi de revenir une fois de plus dans ma seconde patrie et d'être auprès de mon cher frère Amadou Toumani Touré. Je ne suis pas un étranger, le Mali est mon pays et je le dis sincèrement. C'est pourquoi je suis venu célébrer aux côtés de mes frères et sœurs maliens la fête de la nativité du Prophète Mohamed, PSL. C'est un rendez-vous historique car c'est la célébration de la naissance du dernier des messagers. Mohamed, comme vous le savez, n'est pas le prophète des musulmans seulement, il est un prophète universel", explique le Guide de la Grande Jamahirya Arabe Libyenne.

Le cortège se met en branle. Déjà à la sortie de l'aéroport, les Bamakois massés le long de la route, scandent les noms des deux présidents et agitent leurs portraits. Mais le vrai bain de foule, Amadou Toumani Touré et Muammar El Khadafi le prennent à l'entrée du quartier de Faladié, au niveau de la Tour de l'Afrique où ils sont accueillis par le gouverneur du District, Ibrahim Féfé Koné, entouré des autorités municipales.

Debout dans une limousine verte, le président Amadou Toumani Touré et son hôte sont ovationnés par la foule tout le long du trajet passant par l'Avenue de l'OUA, l'échangeur de Badalabougou, le pont Fahd jusqu'à la résidence de l'ambassadeur de Libye située au cœur de la zone ACI de Hamdallaye.

Les deux chefs d'État s'installent sous une grande tente dressée pour l'occasion dans cette enceinte. Le président Touré prend ensuite congé du leader libyen. Aujourd'hui, les deux chefs d'État participeront à la prière du vendredi vers midi et demi à la Grande mosquée de Bamako. La journée se bouclera par un dîner au palais de Koulouba.
Amadou Toumani Touré et Muammar El Khadafi se rendront demain à Mopti, avec des étapes à Ségou et San. Dimanche, ils prendront la route de Tombouctou en passant par Douentza.

M.N. TRAORÉ
Article publié le mardi 11 avril 2006
9250 lectures

Infos par pays