mali

Accueil
mali

Stephen Keshi à propos du Match Bénin-Mali : "La victoire, rien que la victoire!"

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 884

 : Le sélectionneur des Aigles, Stephen Keshi, a animé une conférence de presse dont la primeur reposait sur la communication de la liste des joueurs retenus pour en découdre avec les Ecureuils du Bénin, le 6 septembre prochain à Cotonou.

Les poulains de Steve Keshi entrent dans une 3e phase de compétition très critique, qui décidera de nos chances réelles pour une qualification aux deux prochaines grandes rencontres de football (Mondial et Can 2010) qui se disputeront respectivement chez le Sud-africain Mandela et l'Angolais Dos Santos.Après le nul d'un but partout récolté à Khartoum contre les Soudanais, en première journée, les Aigles du Mali n'ont pu aiguiser leurs serres pour dominer les Black Stars du Ghana dans leur aire. Une déconvenue qui a mastiqué tous les espoirs des optimistes, sûrs d'une victoire à domicile, et qui viendra gâcher la fête de Maliba, lors de la deuxième sortie des protégés de Keshi, qui ont été bombardés par les deux météorites téléguidées par les Etoiles Noires privées de leur astre polaire, Stephen Appiah. Mali 0, Ghana 2.Pour cette troisième sortie, qui se livrera chez Yayi Boni, Steve Keshi, devant les hommes de media, n'a pas étayé une stratégie efficace dans le but de voler les noisettes des Ecureuils du Bénin, le 6 septembre prochain. Sa formule simple et délicate est la victoire, rien que la victoire et vient condamner par anticipation les Aigles, qui tardent à voler à Mach 1 pour atteindre la vitesse du son en vue du footballistique périple angolo-sud-africain.Pour développer des réacteurs adaptés à cette diligence, l'entraîneur des Aigles a écussonné ses gladiateurs dans un listing à vocation conquérante. Il s'agit de Mahamadou Sidibé, Adama Tamboura, Adama Coulibaly, Souleymane Diamouténé, Drissa Diakité, Modibo Maïga, Seydou Kéïta, Mamadou Diallo, Frédéric Oumar Kanouté, Moustapha Yattabaré, Bakaye Traoré, Bakary Soumaré, Alphousseyni Kéïta, Soumaïla Diakité, Lassana Fané, Djimi Traoré, Mahamadou Mariko, Abdoulaye Maïga, El Hadj Mahamane Traoré, Sigamari Diarra, Soumaïla Coulibaly, Mamadou Samassa, Almamy Sogoba.Ces joueurs, en lesquel Steve Keshi place sa confiance pour le match contre le Bénin, résultent d'une fouille minutieuse d'un assortiment large, depuis la défaite contre les Ghanéens. Pour une qualification au Mondial 2010, l'entraîneur national croit encore en les chances de ses protégés,  malgré leurs cinq points de retard sur le Ghana. On pouvait remarquer la confiance qu'il affichait à travers les lignes de 365.fr, un site web sportif français, en disant: "Si le Soudan joue comme il l'a fait contre nous, cette équipe peut donner beaucoup de mal au Ghana, a estimé le coach nigérian sur les ondes de la BBC. Le récent match face au Burkina Faso m'a rassuré sur mes joueurs, qui ont fourni une bien meilleure prestation que contre le Soudan et le Ghana, lors des précédentes rencontres de poule. Il est probable que, si nous gagnons tous nos matches, nous accrochions la 2ème place. Mais nous jouerons nos chances au maximum" a déclaréi Keshi en technicien averti. Rendez-vous donc est pris pour le 6 septembre.Freddy Matar SYLLACompétitions Africaines Coupe CAF : Stade Malien / Haras El Hadood d'Egypte :Les Blancs de Bamako vers les demi-finales ?Ce week-end sera marqué par la quatrième journée de la phase des poules des compétitions africaines des clubs. Ainsi, en Coupe CAF, le Stade Malien de Bamako reçoit Haras El Hadood d'Egypte ce dimanche au Stade Modibo Keita, à partir de 16 heures.Une rencontre palpitante pour les Blancs de Bamako, car ils occupent actuellement la première place de leur poule. Ils n'ont besoin que d'une victoire et d'un match nul pour accéder aux demi-finales, chose difficile mais pas impossible, car la prestation que l'équipe avait donnée lors de son dernier match aller nous rassure. Lors de cette rencontre, le 14 août  dernier, ces deux équipes se sont quittées sur le nul d'un but partout. Malgré ses bons résultats à l'extérieur, le Stade Malien ne doit pas baisser les bras à domicile, car les Arabes, très expérimentés dans ce genre de compétitions sont capables de tout. N'oublions pas aussi que, ces  derniers temps le football stadiste a toujours posé des problèmes au football maghrébin. Pour cette rencontre, les Blancs seront privés de deux joueurs titulaires, à savoir Djibril Sacko dit Bad  et Bourama Coulibaly, pour cumul de cartons. Malgré cela, l'entraîneur du Stade, Djibril Dramé n'est pas inquiet, surtout avec le retour de Boubacar Sylla.En tout cas, les responsables,  les supporteurs du Stade Malien, l'entraîneur et les joueurs devront  mettre tout en œuvre pour arracher la victoire dimanche, avec un football collectif et cohérent. Les Stadistes sont confiants, car l'équipe est en forme actuellement, malgré sa défaite récente en finale de la Coupe du Mali face au Djoliba. La force de l'équipe est sa ligne d'attaque, composée d'Abdoulaye Sidibé et d'Abdoulaye Sissoko pour les deux couloirs, avec en pointe l'incontournable Ousmane Bagayogo, qui est toujours très présent. Sans oublier le redoutable Bakari Coulibaly dit "Bako". Donc une belle affiche à suivre. Le match sera officié par des arbitres tchadiens.Bocar Traoré, Correspondance particulière


Article publié le jeudi 27 août 2009
884 lectures

Infos par pays