mali

Accueil
mali

Le couple aveugle du Mali

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1694

 :Amadou et Mariam, le célèbre couple aveugle du Mali s’est produit pour la première fois de sa carrière au Niger le samedi 24 avril 2004 au palais des sports de Niamey.
S'inscrivant dans le cadre de la lutte contre le Sida en Afrique, ce concert était placé sous le haut patronage de la Première Dame du Niger, Mme Larba Tandja, marraine du programme de lutte contre le Sida au Niger .
La soirée aurait du être une grande fête mais la mauvaise organisation a rendu le show d’une lenteur extrême puisque ce n’est qu’à 23 heures qu’Amadou et Mariam sont enfin montés sur scène après une première partie rapologique et la prestation de Mamar Kassey. Le public nigérien était peu nombreux dans la salle pour découvrir ces musiciens dont ils écoutent et apprécient pourtant beaucoup leurs œuvres et bon nombre d’entre eux ont quitté la salle avant leur passage sur scène fatigué de l’attente. Le groupe qui comptait faire 17 titres n’en aura finalement jouer que sept devant une salle de plus en plus vide. L’animateur de la soirée, loin de réveiller le public, a au contraire contribué à leur fuite en les assommants de commentaires inintéressants. On notera également le tact des organisateurs qui dès le départ de la première dame ont coupé la climatisation de la salle du Palais des Sports, laissant les artistes et les spectateurs dans la chaleur…

Originaires du Mali, Amadou et Mariam composent et interprètent une musique originale par sa tradition "Bamanan" et empreinte de coloration blues. Leurs chansons évoquent la vie quotidienne, transmettent des messages d'amour, de justice et de liberté. L’Afrique de l’Ouest les connaît depuis fort longtemps. A Bamako, leur ville natale, on se rappelle encore de leurs débuts à l’institut des jeunes aveugles. Mais à Paris, ce fut l’une des révélations world de l’année 98. Porté à l’unanimité par les médias, séduit à l’idée de toucher enfin un public plus large, le duo est passé de la production artisanale à la grosse production et les a élevé au rang de star à la manière des vieux couples légendaires de la musique noire américaine.

Unis à la ville comme à la scène, Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia, « le couple aveugle du Mali », chantent ensemble depuis plus d'un quart de siècle. Depuis cinq ans, ces deux auteurs, compositeurs et interprètes connaissent un succès croissant hors de leur région d'origine et leurs chansons, naguère diffusées sur cassettes entre Bamako et Abidjan, font désormais l'objet d'albums à vocation internationale. Si leur chant, en boucles lancinantes, s'ancre bien dans la tradition de l'Afrique subsaharienne, Amadou et Mariam entremêlent les langues (dogon, bambara et français) et les musiques : au funk et au blues qui ont marqué leurs jeunes années, ils marient chaque fois de nouvelles influences. Sur Wati, la guitare de Mathieu « M » Chédid, la vielle à roue et les synthés psychédéliques s'accordent au djembé et au n'goni, les accents latino de Sergent Garcia font écho aux traditions iraniennes, gnaouie et arabo-andalouses. Tout en conservant une forte identité, la musique d'Amadou et Mariam reste ouverte à tous les vents. Que dire de plus ? Sinon que ça swingue...


FofoMag juin 04


Article publié le mardi 11 avril 2006
1694 lectures

Infos par pays