angola

Accueil
angola

Luanda Des obligations du Trésor seront émises de forme progressive

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1233

 :Luanda - L'émission des obligations du Trésor, approuvée mercredi au Conseil des Ministres, sera faite de forme progressive et conditionnée à la libre adhésion des investisseurs, qui pourront participer sur ce marché à travers le système de revenu direct disponible dans la Banque Nationale d'Angola (BNA).

Les titres spéciaux seront émis en Kwanza (monnaie locale), afin de pousser les investisseurs à la confiance en la monnaie nationale et à rendre possible la formation d'une structure de taux d'intérêts en cette dernière à moyen et long termes, selon le marché, rapporte le communiqué de la réunion du Gouvernement.

A l'issue de l'assise, le ministre des Finances, Severim de Morais, a souligné l'importance de la mesure dans le cadre du plan du Gouvernement pour atténuer les effets de la crise internationale dans l'économie nationale.

" C'est une mesure importante dans le cadre de mesures approuvées par le Conseil de Ministres. C'est un instrument de politique budgétaire, monétaire et fiscale, pour atténuer la crise économique et financière ", a éclairci Severim de Morais.

Après avoir émis des titres à court terme en 2007 et 2008, le ministre des Finances a affirmé que cette année la demande d'autorisation est retombée pour les Obligations du Trésor, " pour transformer cette dette établie à court terme en dette à moyen terme".

A son avis, l'émission de ce type de titres est une étape " très importante " pour la matérialisation des mesures fiscales et monétaires qui offrent au Gouvernement " une gestion plus tranquille du Budget Général de l'État.

Le ministre des Finances a reçu mercredi l'autorisation du Gouvernement entérinée au Conseil de Ministres, de faire appel à l'émission spéciale d'Obligations du Trésor, en monnaie nationale, jusqu'aux limites établies dans le Budget Général de l'État.

La réunion a également homologué le contrat-programme de prestation de services pour la construction du Centre Logistique et de la Distribution de Luanda (CLOD), signé entre le Presild-Nouveau réseau Commercial et le Consortium Mercasa/Incatema Consulting, SARL.

Le contrat inclut l'exécution des projets d'architecture, l'ingénierie, la construction, le suivi et équipement en matériel technique spécifique, respectives études préalables de concession et redimensionnement, ainsi que le plan de formation.

Selon Severim de Morais, le contrat, célébré en 2006, et qui attendait seulement le financement, permettra de construire le grand centre de distribution et logistique au sud du Sahara et, " il constituera l'un des plus grands partenariats publics-privés".

Le ministre a indiqué que l'investissement est public relatif aux infrastructures, mais, ultérieurement sera ouvert à la gestion privée à travers la concession de terrains, visant la création d'un système de distribution et logistique à Luanda.

"Bientôt sera soumis au Conseil des Ministres le projet de construction du second "CLOD" à Huambo, dans la nouvelle philosophie du réseau de distribution nationale, pour garantir la logistique et la distribution dans tout le pays ", a déclaré le ministre de Finances Severim de Morais.

Le premier "CLOD",6situé à Viana, banlieue de Luanda, avait été inauguré en décembre 2008 par le Président de la République, José Eduardo dos Santos.


Article publié le samedi 28 mars 2009
1233 lectures

Infos par pays