coteivoire

Accueil
coteivoire

Grippe porcine / Face à la psychose des populations Le Dr Daniel Ekra ( Surveillance épidémiologique) " Notre système sanitaire est outillé pour détecter et prendre en charge "

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1039

 :

mercredi 24 juin 2009
par Marcelle AKA

 







du même auteur


Le Dr Daniel Ekra ( Surveillance épidémiologique) " Notre système sanitaire est outillé pour détecter et prendre en charge "

Des partisans de Blé Goudé prennent à partie des médecins

Les premiers examens de la malade suspecte sont positifs

Les résultats des examens disponibles à l’Institut pasteur

Des bus cassés et incendiés







La psychose gagne, de plus en plus, les Abidjanais après la forte suspicion de grippe porcine A/HIN1 chez le cas suspect répéré récemment à l’aéroport d’Abidjan. Le Dr Daniel Ekra, responsable du service de Surveillance épidémiologique, a tenu à rassurer les populations quant aux dispositions prises par l’Etat ivoirien dans le cadre de sa prévention et sa prise en charge. Dans un entretien qu’il a accordé à Onuci FM, hier mardi 23 juin 2009, il a affirmé que " le système de santé en Côte d’Ivoire est suffisamment outillé pour pouvoir détecter les cas et pour pouvoir les prendre en charge ". A propos des risques de contamination, Le Dr Daniel Ekra dira en substance que dès lors qu’il y a eu un cas en Côte d’Ivoire, on ne peut pas dire qu’il ne peut y avoir de risque de contamination, étant donné que le virus n’est pas visible à l’?il nu. Il y a donc lieu de s’en inquiéter. Cependant, " il faut être vigilant, surtout respecter les mesures d’hygiène. ", a-t-il recommandé. De fait, le gouvernement a déjà pris des dispositions pour faire face à toute éventualité. Dans le cadre de la sensibilisation un communiqué met l’accent sur les règles élémentaires de la toux à respecter. En effet, les populations sont invitées à se moucher avec des papiers à usage unique, à se laver immédiatement les mains avec du savon après s’être mouchées ou après une toux, à se couvrir la bouche lors d’une toux ou d’un éternuement. Il a été également recommandé aux populations de cracher dans un mouchoir à usage unique et d’éviter de cracher dans la rue, surtout de jeter les papiers ou mouchoirs utilisés pour se moucher ou tousser, dans une poubelle recouverte d’un couvercle puis de se laver les mains. Il a terminé non sans rassurer que le cas détecté se porte très bien, qu’il est en train d’être pris en charge et est isolé de sorte qu’aucune contamination possible ne soit faite au niveau de la population. Mais le Dr Daniel Ekra a lancé un appel invitant tous ceux qui étaient sur le vol SN 243 de la compagnie SN Brussel, à être rassurés que tout est fait de sorte que s’il présentent des symptômes de la maladie, notamment une grippe (se manifeste comme une grippe banale) ils se présentent dans un centre de santé pour y être pris en charge. Il a par ailleurs mis en état d’alerte les services de surveillance épidémiologique de l’Institut national d’Hygiène public.
Article publié le mercredi 24 juin 2009
1039 lectures

Infos par pays