mali

Accueil
mali

Bamada.net - Tabaski endeuillée à Yanfolila : vingt-trois morts dans le chavirement d'une pinasse

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 117

 : 23 personnes ont péri dans le chavirement d’une pinasse alors qu’elles se rendaient ce lundi 19/07/21) à Dialabakoro, cercle de Yanfolila pour la tabaski En revanche Aucun mort n’a été enregistré suite aux accidents de la route ce mardi 20 juillet jour de tabaski selon la protection civile. Mais le service a comptabilisé 142 blessés au cours de 112 interventions. Les responsables de la protection civile précisent par ailleurs que 2 morts ont été enregistrés suite à des accidents la veille de la fête.



 

Aucun décès lié aux accidents de circulation n’a été enregistré le jour de l’Aïd El-kebir se félicitent les responsables de la Protection Civile. Cependant, ils déplorent, l’incivisme des usagers sur la route, le non-respect du code la route, l’excès de vitesse et le dépassement inapproprié. Selon colonel Bacari Dao, de la protection civile, malgré le dispositif de sécurité mis en place, certains usagers ne respectent pas la signalisation de feux tricolores. « Pour la plupart des accidents, ce sont des motocyclistes qui sont impliqués » poursuit le responsable de la protection civile. Cependant, il, explique que, le nombre d’accidents enregistrés au cours de cette fête est supérieur à celui de l’année précédente. Colonel Bacari Dao note que 81 interventions et 123 blessés ont été comptabilisé l’année dernière contre 112 sorties et 142 blessés. La veille dans le cercle de Yanfolila, une collision entre une pinasse et un tronc d’arbre a provoqué la mort de 23 personnes. 9 personnes ont été sauvées, grâce à l’intervention des pêcheurs. Les passagers de l’embarcation se rendaient dans leur village pour la célébration de la tabaski. Selon le maire de Baya, localité où s’est déroulé le drame, les dernières victimes ont été repêchées ce mercredi matin par les pêcheurs dans le fleuve selingué. Ces personnes partaient pour la fête dans le village de Dalabakoro.

Source : STUDIO TAMANI 


Article publié le jeudi 22 juillet 2021
117 lectures

Infos par pays