coteivoire

Accueil
coteivoire

Football / Matches retour Ligue des Champions et Coupe Caf - Mimos et Abidjanais à quitte ou double

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 915

 :L`Asec, en Ligue des Champions et la Jcat en Coupe de la Confédération, jouent gros à l`occasion des matches retour qu`elles disputent ce week-end, au Zimbabwe et Abidjan.

Les deux équipes ivoiriennes, l`Asec d`Abidjan et la Jeunesse Club d`Abidjan Treichville, encore en compétitions africaines, jouent leurs destins ce week-end. Les Mimosas qui disputent la Ligue des Champions séjournent depuis mardi dernier, en terre zimbabwéenne. Demain dimanche à 13 h, ils seront aux prises avec Monomotapa FC au Rufaro Stadium de Harare. Les vice-champions de Côte d`Ivoire, lors de la première manche disputée au stade Félix Houphouët-Boigny il y a 2 semaines, n`ont gagné que par 1-0. C`est cette maigre avance que le capitaine Hervé Hamed Diomandé et ses camarades défendront dans l`espoir d`oblitérer leur ticket pour le prestigieux carré d`as. Les Jaune et Noir n`auront pas la tâche facile devant les Monoz qui, dans leur antre, auront l`appui incommensurable de leur public. Les protégés de Me Roger Ouégnin, avec une défense rassurante pourraient s`en tirer à bon compte si, aux avant-postes, Steven Koffi Foba, Mangoua Kessé et autres Kazeem Zubair se montrent adroits devant les perches adverses. Malgré tout, le coach de Monomotapa FC, Dhlakama Rodwel est sûr de renverser la situation en sa faveur. Il l`a fait savoir juste après le match aller, à Abidjan. "Au match retour, l`Asec devra s`attendre à une équipe de Monomotapa très organisée, a-t-il prévenu. Nous serons motivés à lui barrer la route ". Du côté de la Jcat, la tâche ne sera pas non plus aisée. Les Abidjanais de Me Adou Nangon et son Manager général Abou Cissé courront après 2 buts face au tenant du titre, le Club sportif Sfaxien de Tunisie, dimanche à 15 h au stade Robert Champroux de Marcory. Le coach des Abidjanais, Guillaume Lago Bailly sait que ses poulains auront du pain sur la planche. C`est pourquoi, ils se sont retranchés à leur lieu d`entraînement, le stade Amidou Silla d`Ayaman pour corriger toutes les imperfections. Un point d`honneur a été mis au niveau des exercices sur le front de l`attaque et sur l`aspect physique qui sera, on ne peut plus déterminant. " C`est la finale pour nous, confiait Lago Bailly. Nous allons jouer à fond ". Vivement que le public sportif abidjanais se déplace en masse pour pousser la Jcat à la victoire.


Eugène Djabia
djabia05664285@yahoo.fr


Article publié le dimanche 3 mai 2009
915 lectures

Infos par pays