burundi

Accueil
burundi

Le sucre c'est une denré rare au Burundi ! L'éngime de sa commercialisation n'a jamais été élucidé par les gournement qui se sont succédés . Le gournement du CNDD FDD y parvienda t il ? Wait and see!!!!

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 812

 :Le sucre est une denré de prémière necessité pour les familles Burundais.Pour ce qui ne le savent pas , la société sucrière du moso est une société implanté au sud est du pays et qui produit une très bonne qualité , réconu même mondialement puisque la même société a été déjà primé plusieur fois pour la quelité de sa production .

Hélas , le burundais qui devait bénéficier dans toute la logique du monde de ce patrimoine , ne le peut pas .Pourquoi ? On ne pourra le dire jusqu'ici . Cependant les burundais se posent la question de savoir ou se volatilise ce sucre qui entre le trajet de la province Rutana à leur demeure.Problème de commercialisation ,spéculation , corruption ou mauvaise gestion ? Nul n'ignore que la même société crie tous les jours : "Notre société n'a jamais dimunuer sa production , au contraire , elle s'acroit d'année en année ." OU VA CE SUCRE ? Les autorités qui se sont succédés au pouvoir dépuis la prémière transition n'ont jamais pu élucider ce mistère .NOUS ALLONS PRENDRE LES MESURES QUI S'IMPOSENT a t été des mots répétés à plusieurs reprise dépuis BUYOYA I jusqu'aujourd'hui. Même le recent gouvernement issu des éléctiosn ayant initiés un nouveau système de istribution et de commerciallisation ce cette denré , s'est retrouvé devant l'impossibilité de mettre à la disponibilité du peuple burundais ce sucre . Ou est le problème ?

Récement on a trouvé 39 sacs de sucre dans une demeure d'un commerçant grossiste dans la province de Gitega , ces sacs intérrogé sur la provennance de ce sucre , il avait répondu que c'était du sucre collécté ici et la ; mais sa destination on ne la connaissait pas . Ce n'est que devant le procureur de la république à Gitega que ce dernier a révéllé que , ce sucre était une faveur lui faite le Directeur Général de la Sosumo , un eccedant en quelques sorte de la quentité habituelle payé en bon et du forme . Après investigation on trouvé que ce serai une habitude au haute autorité de la société pour de pareil pratique , les ordres se donnant le plus souvent par téléphonne.Ce dans cette optique alors que le procureur de la République en province de Gitega a incarcéllé le Directeur Général et Le directeur commerciale , accusés tous les deux d'intrave à la bonne distribution du sucre.

serait il là une prémière démarche du nouveau gouvernement pour faire jouir le peuple burundais pleinement de ses droit ? Wait and see!!!


Article publié le jeudi 27 avril 2006
812 lectures

Infos par pays