coteivoire

Accueil
coteivoire

PRESIDENTIELLE DU 29 NOVEMBRE Un autre sondage donne Gbagbo gagnant

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 764

 :
.Bédié et Ado favorables à un report du scrutin .Soro reçu à l’Elysée
jeudi 10 septembre 2009
par TRA BI Charles Lambert

 







du même auteur


Un autre sondage donne Gbagbo gagnant

Méambly fait un rapport à Gbagbo et Soro

Yanon Yapo : « C’est douloureux de partir... »

Bill Clinton bientôt à Abidjan

Ce que Gbagbo fait réellement au Maroc







Et le confrère en ligne d’Antoine Glazer d’indiquer que les résultats de cette étude seraient très proches de celles réalisées début août dernier par TNS-Sofres à la demande de Stéphane Fouks dans le cadre de la campagne du candidat Laurent Gbagbo. « Au Premier tour, l’actuel chef de l’Etat (Laurent Gbagbo) arriverait en tête avec 43% des voix, tandis qu’au second tour, il obtiendrait 52% contre 48% pour Henri Konan Bédié (PDCI) et 58% face à Alassane Ouattara qui aurait 42%. », telles sont les conclusions du sondage réalisé à la demande de ?’Voodoo Communication’’ pour le RDR, mais dont les résultats seraient favorables au candidat du Front populaire ivoirien (FPI). ?’La Lettre du continent’’ ajoute que le patron de ?’Liaison Marketing’’, Maurice Fotsing, sans révéler les chiffres exacts de son propre sondage, a confié qu’ils étaient du ?’même ordre de grandeur’’ que ceux de la Sofres, publiés par l’hebdomadaire panafricain ?’Jeune Afrique’’. Mécontents de ces résultats, Mamadou Sanogo, le secrétaire national aux élections du RDR, aurait confié la réalisation d’un « nouveau sondage sur les intentions de vote aux élèves d’Agitel Formation, école de marketing et communication. Mais les résultats n’ont vraiment pas changé », poursuit le bulletin d’information, qui estime que le mentor des Républicains allait ?’repartir à fond les manettes en précampagne.’’

L’arbitrage de Sarkozy Quand Alassane Ouattara rend visite le 1er septembre 2009 à Nicolas Sarkozy, un ami de longue date, c’était, à en croire ?’La lettre du Continent, pour ?’prendre la température’’ du président français à l’égard de tel ou tel candidat à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. « Le rassemblement des houphouétistes dont les leaders sont Alassane Ouattara et l’ancien président Henri Konan Bédié, serait prêt à accepter un ?’petit’’ dérapage de la date de l’élection présidentielle, toujours officiellement prévue le 29 novembre 2009. Mais pas au-delà du 15 décembre », révèle, en sus, le bulletin d’information. Qui informe qu’à L’Elysée, Alassane Ouatara aurait ?’grimpé quatre à quatre’’ les marches pour prouver que son ?’petit coup de pompe’’, fin juillet, au stade Biaka Boda de Gagnoa, n’était qu’un ?’excès de fatigue’’. Le 3 septembre 2009, souligne ?’La Lettre du continent’’, c’est le Premier ministre Guillaume Soro qui a été reçu par le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant. Et le canard en ligne d’indiquer que le Premier ministre ivoirien était allé expliquer que ?’pas plus lui que Gbagbo n’était responsable du retard pris dans le calendrier électoral. C’est la faute aux techniciens...’’. Selon les informations du confrère français, le secrétaire d’Etat à la coopération, Alain Joyandet- ou Claude Guéant- pourrait venir à Abidjan avant la réunion stratégique de New York sur la Côte d’Ivoire, prévue le 29 septembre prochain, en marge de l’assemblée annuelle des Nations unies. « Toujours inquiet à des possibles déclarations désagréables à l’emporte pièce de Nicolas Sarkozy à son égard, Laurent Gbagbo cherche à déminer le terrain politique », soutient ?’La Lettre du continent’’.


Article publié le jeudi 10 septembre 2009
764 lectures

Infos par pays