coteivoire

Accueil
coteivoire

Processus de sortie de crise Les révélations du gendarme CCI déployé à Bouaké

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1606

 :
" Pourquoi l’opération dignité a échoué " " Les raisons de la guerre " " Il n’y aura pas d’élection cette année " " Ce qu’il faut pour la paix "
samedi 27 juin 2009
par N’GORAN FRANCIS

 







du même auteur


Les révélations du gendarme CCI déployé à Bouaké

BEDIE DECRIE LA GESTION DU POUVOIR FPI

? Le bureau de Soro défoncé ? Le personnel séquestré et volé

Le maire PDCI de Botro se défend « Gnamien est un pur produit de notre parti »

Deux gendarmes du CCI tués







" Je suis un infiltré du seigneur au sein de l’armée pour détruire les ?uvres du diable." Ceci est en substance la mission dont se dit investi le prophète N’Dri Géthème, gendarme au sein du Centre de Commandement Intégré (CCI) déployé à Bouaké dans le cadre de la sécurisation du processus de sortie de crise. D’une voie lourde et enrouée par les prières quotidiennes au sein de sa maison de culte de fortune basée au camp de la gendarmerie de Bouaké, le gendarme homme de Dieu, appelé pasteur par ses frères d’armes, et président fondateur du ministère évangélique des aigles de la foi, nous a livré les voies insondables du Très Haut pour une paix durable en Côte d’Ivoire. " Dieu dans sa volonté, a une mission, un plan à accomplir. Alors Dieu dans son amour, choisit celui qu’il veut, comme il le veut, afin de manifester sa gloire ", a-t-il dit d’entrée pour justifier la mission divine qui lui est assignée depuis plus de dix ans. Pour lui, la sortie de crise n’est possible qu’avec la " réconciliation de l’homme avec son créateur ". Mieux, le prophète N’Dri Géthème pense que toutes les voies de recherche de la paix ont montré leur limite et l’ultime recours est la parole de Dieu. " La Bible déclare que lorsqu’un homme a trouvé grâce auprès de Dieu, l’éternel dispose même ses ennemis en sa faveur. Nous sommes là pour le brassage et on veut de la paix parce que depuis longtemps, avec cette situation qui perdure dans notre pays, d’autres sont venus de part et d’autre pour chercher la solution soit avec une kalach soit avec d’autres méthodes humaines. Et cette fois-ci, nous venons avec la parole de Dieu " , a-t-il dit. En dehors de sa mission qui est celle d’attendrir les c?urs par la parole de Dieu, afin qu’une paix durable s’installe en Côte d’Ivoire " sous le contrôle de Dieu ", le prophète gendarme mène également un combat spirituel pour assainir le milieu de l’armée. La preuve, il recrute ses fidèles au sein des gendarmes et policiers qui composent le CCI à Bouaké. Selon lui, l’image de l’armée ivoirienne est ternie par un certain nombre de comportements malsains. " Depuis un certain temps, nous voyons à la Une des journaux, corps habillés gendarmes braqueurs, policiers chefs de gang. Aujourd’hui, l’image de l’armée est salie et lorsqu’on parle de corps habillé, certaines personnes voient en lui un infidèle, un ivrogne, un gangster, un bandit ou un braqueur ou un vagabond sexuel " a-t-il décrié, pour mettre en évidence la noblesse de sa mission. Poursuivant, le gendarme homme de Dieu a souligné que ses frères d’armes vivent dans le péché au quotidien et mènent une " vie faite d’escroquerie, de racket et avide de gains en dehors des normes de conscience professionnelle. " D’ailleurs c’est ce qui emmène, selon lui, " les hommes aujourd’hui à commettre des dérives sur le terrain. " Face à ces dérives de ses frères d’armes, le prophète gendarme N’Dri Géthème propose une nouvelle alliance avec l’Eternel des Armées. Car selon lui, la Bible enseigne que " là où le péché abonde, la grâce de Dieu surabonde." Au-delà de sa corporation, le serviteur de Dieu annonce aussi que l’Eternel veut " étendre sa gloire à toutes les couches sociales, à toutes les institutions et il choisit ses instruments qu’il place aussi bien dans la classe politique que dans l’armée ". D’autant plus qu’un homme sans Dieu n’est que " tristesse, angoisse et amertume parce que le créateur n’est pas dans sa vie et le Christ qui donne la paix est absent dans sa vie." Et lorsque tous les hommes seront en phase avec leur créateur, la paix tant recherchée s’installera à nouveau dans le pays. " L’éternel doit être aux commandes de toute action ", ne cesse de répéter le serviteur de Dieu, qui a rappelé les différentes prophéties de serviteurs de Dieu sur l’avènement de la crise ivoirienne. " Dieu avait déjà révélé cette situation , la crise que nous vivons, à ses serviteurs tels que feu Kakou Séverin et à d’autres serviteurs ", a fait remarquer N’Dri Géthème dans une allocution ponctuée " d’amen " comme pour faire accomplir la volonté du Seigneur. Pour lui, si cette guerre est survenue, c’est à cause des choses abominables comme l’idolâtrie, les fraudes qui détournent les hommes de la face de Dieu. Et de rappeler un passage biblique qui sonne comme un avertissement. " Si vous vous éloignez de moi, je susciterai des ennemis vers vous afin que vous reveniez à moi ". Cette crise apparaît comme un moyen pour l’Eternel des Armées de transformer les c?urs car, dira t-il, " La main de l’Eternel n’est pas limitée, ni la main de l’Eternel trop courte pour sauver, pour délivrer."

Pas d’élection cette année 2009

Se prononçant sur la tenue des élections prévues pour le 29 novembre prochain, le prophète Géthème N’Dri a déclaré qu’en sa qualité " d’homme de Dieu, ces élections ne pourront pas se tenir cette année " car la réconciliation avec le Dieu Tout-Puissant et les Ivoiriens n’est pas encore effective. " Bien au contraire, on multiplie dans nos mauvaises voies parce que Dieu ne châtie pas à l’instant une faute." Toutefois, reconnaît-il, " Dieu est au contrôle et nous aboutissons d’un pas vers les élections de façon positive et de façon glorieuse." Mais pour y arriver, le prophète gendarme recommande la prière selon la volonté divine. " Soyez forts pour veiller, votre adversaire le diable rode comme un lion rugissant cherchant qui dévorer ", a-t-il rappelé. Donnant un poids à cette révélation sur la non tenue des élections à venir, le patron du ministère évangélique des aigles de la foi a rappelé l’une de ses prophéties portant sur l’échec de l’opération militaire " dignité " lancée par le gouvernement ivoirien en novembre 2004 pour la libération du territoire occupé par les ex-rebelles. " J’ai reçu une révélation en ce qui concerne l’opération dignité trois mois à l’avance, en 2004, que Dieu n’était pas dedans et que la chose n’allait pas aboutir et qu’il allait y avoir des complications ; c’est à la suite qu’on m’a accordé du crédit ", a fait savoir l’élément du CCI qui affirme avoir également opéré des miracles de guérison. Reconnaissant le courage et la volonté des autorités militaires du CCI qui pilotent les opérations à Bouaké, Géthème N’Dri a fait savoir que la puissance divine conduira ce processus à son terme. Cependant, soutient-il cela " ne se fera ni par la force ni par l’esprit de l’homme, mais c’est par l’Esprit de Dieu." Ce faisant, le fondateur du ministère évangélique des aigles de la foi entend organiser une très grande croisade devant regrouper les éléments des forces armées des Forces nouvelles, ceux des FDS à Bouaké et plusieurs hommes politiques pour rendre gloire à Dieu afin qu’il " puisse nous ramener la paix. "


Article publié le dimanche 28 juin 2009
1606 lectures

Infos par pays