coteivoire

Accueil
coteivoire

Hip-Hop - "Big up" Simone Gbagbo!

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Musique : Dé-li-rant ! - dimanche 3 mai 2009
 .  Vacances 2009: MAGIC SYSTEM REJOINT…FRANCK RIBÉRY - dimanche 3 mai 2009
 .  Hip-Hop - "Big up" Simone Gbagbo! - lundi 20 avril 2009
 .  Magic System : Les "gaous" organisent un festival musical - lundi 13 avril 2009
 .  Niangoran-Bouah - Hommage posthume au défenseur de la dignité africaine - lundi 23 mars 2009
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1143

 :Simone Gbagbo a communié avec la jeunesse autour des valeurs du Hip-Hop.

Simone Ehivet Gbagbo, Première dame de Côte d'Ivoire, revêtue du manteau de «marraine du mouvement hip-hop» ivoirien, a eu une présence remarquable et remarquée, samedi, à la salle François Lougah/Ernesto Djédjé du Palais de la culture. C'était à l'occasion du lancement de l'évènement «3R Révélation» (Rap, ragga, R&B), décliné sous la forme d'un concert dédié à la renaissance de la culture hip-hop engagée sur la voie de l'auto-prise en charge de la jeunesse.

A juste titre, Mme Gbagbo, au diapason du style vestimentaire des rappeurs, a reçu une standing ovation, un «big up !», pour emprunter leur jargon, au terme d'un discours qu'elle a prononcé, les engageant à plus de responsabilité. En effet, dira-t-elle, «vous avez la parole, vous avez la musique mais il vous reste à avoir une vision pour vous-mêmes, votre famille, votre nation et pour une Afrique nouvelle». C'est pourquoi, Simone Gbagbo exhorte ses filleuls à faire abstraction des velléités d'immigration outre-Atlantique, mais à utiliser la force du hip-hop pour servir des causes justes et empreintes de spiritualité.

Le décor planté, les rappeurs, sous la houlette du maître de cérémonie (MC), Baba Coul, pouvait laisser monter les décibels pour le grand bonheur de la marraine qu'ils ont baptisée «Big Mama» pour les uns et «Mamy» pour les autres. De Nash à Kazam, en passant par Abidjan rap tour, 2 Doz, Vetcho Star et une bonne vingtaine d'autres artistes, les quelques 1500 spectateurs ont vibré et scellé définitivement la paix dans la famille hip-hop, après des années de guéguerre entre clans. Une (re) fraternisation qui s'est opérée sous l'onction du bishop Guy Vincent Kodja alias Turbo du groupe RAS, pionnier du mouvement en Côte d'Ivoire. Honneur a donc été rendu par la nouvelle génération à tous les précurseurs en Côte d'Ivoire de ce style de vie hérité des milieux black new-yorkais des années 1970-80 et dénonçant les inégalités sociales: Roger Fulgence Kassy, Yves Zogbo Junior, MC Claver, Angelo...

Au final de ce spectacle, un show live avec Kajeem. Un récital de poésie et de mélodies au service de la conscientisation de la jeunesse et de l'Afrique. «3R Révélation» se poursuivra sous la forme de spectacles tournants à Abidjan et à l'intérieur du pays aux fins de détecter des talents et affermir les liens de fraternité, à en croire La Bise, initiateur de l'évènementiel et collaborateur de la Première dame.

Remi Coulibaly


Article publié le lundi 20 avril 2009
1143 lectures

Infos par pays