coteivoire

Accueil
coteivoire

Droits... de l’homme : A quoi serviront les commissaires régionaux ?

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 860

 :Dans le cadre de sa politique de proximité, la Commission nationale des droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (Cndhci) présidée par Mme Victorine Wodié, a choisi de procéder à la désignation de commissaires régionaux aux Droits de l’Homme.

Des commissaires régionaux aux droits de l’Homme, pour quoi ?

Quelle sera leur mission au sein de la Commission nationale des droits de l’Homme ?

Pour les responsables de cette institution, ce choix procède toujours de la volonté de mener une lutte pour les droits de l’Homme - non de salon - mais de terrain. Il se veut surtout une réponse à la nécessité pour la Cndhci de se rapprocher, chaque jour un peu plus, des populations, de toutes les populations ivoiriennes pour s’imprégner de leurs réalités, permettant ainsi de rendre la Commission accessible à tous les citoyens. Une telle décision – qui est à saluer- traduit bien la détermination de la Cndhci à aller toujours plus loin dans la protection et la promotion des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, mission d’envergure que l’Etat ivoirien, dans sa quête de bonne gouvernance et de modernité démocratique lui a confiées et qui nécessite d’importants moyens humains et matériels. Face aux importants foyers de tension et d’atteintes graves aux droits de l’Homme, comme ce fut le cas en septembre dernier entre populations Lobi et Koulango dans le village de Marahui (Bondoukou), la Cndhci et Mme Victorine Wodié se sont rendues sur le terrain pour apaiser les tensions et contribuer à la cessation des atteintes aux droits humains. A Yopougon, Dabou, Biabou, Agbouagbou, Gohitafla, etc., la Cndhci a, en si peu de temps, contribué au rétablissement du droit au respect de la dignité humaine.



Points focaux…

La nomination des commissaires régionaux aux droits de l’Homme, qui seront comme des points focaux de cette institution, traduit une volonté d’amplification, de formalisation définitive de la présence effective de la Cndhci sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Cette initiative de la Commission droits de l’Homme a pour fondement juridique l’article 23 du Règlement Intérieur de la Cndhci qui dispose que « dans l’exécution des tâches relatives à la promotion, à la protection et à la défense des Droits de l’Homme, l’Assemblée générale désigne, pour chaque région, parmi les commissaires ayant voix délibérative, des commissaires chargés de région… »

Dans la pratique, « Ces commissaires chargés de région effectuent chaque bimestre des missions sur le terrain dans leur zone, et en font rapport au bureau exécutif et à l’assemblée générale ». Bien plus, toutefois que la situation sur le terrain le nécessitera, les commissaires régionaux aux droits de l’Homme pourront se rendre dans la région dont ils ont la charge, après l’accord du Bureau éxécutif.

C’est une étape essentielle qui sera donc franchie dans la vie de cette institution avec ce déploiement de commissaires régionaux sur toute l’étendue du territoire national.

YAO Noël (*)

Journaliste-Juriste

(*) 2e vice-président de la CNDHCI, chargé des mécanismes de protection

N.B: Les commentaires et idées exprimés dans cette rubrique le sont à titre individuel.

Pour saisir la Commission des droits de l’Homme

Vous avez vos droits violés, vous voulez saisir la Commission nationale des droits de l’homme, faites le numéro Vert 80000888 ou le secrétariat exécutif au 22448518 ou écrivez : CNDHCI 01 BP 1374 Abidjan 01


Article publié le dimanche 1 février 2009
860 lectures

Infos par pays