coteivoire

Accueil
coteivoire

Musique : Entre adoration et contemplation

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Musique : Dé-li-rant ! - dimanche 3 mai 2009
 .  Vacances 2009: MAGIC SYSTEM REJOINT…FRANCK RIBÉRY - dimanche 3 mai 2009
 .  Hip-Hop - "Big up" Simone Gbagbo! - lundi 20 avril 2009
 .  Magic System : Les "gaous" organisent un festival musical - lundi 13 avril 2009
 .  Niangoran-Bouah - Hommage posthume au défenseur de la dignité africaine - lundi 23 mars 2009
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 824

 :L’artiste vient de sortir un CD de dix titres comprenant deux chants en anglais et un instrumental. Intitulé : «Le fruit de ton amour». Ce CD est la manifestation de ce qu’elle a, selon elle, reçu de Dieu, «Quand je chante, ajoute-t-elle, je change de statut. Je deviens Floheaven. Parce que J’aspire à être un citoyen du ciel. Flo, c’est le diminutif de Florence, et Heaven le paradis».

Agée de 38 ans, responsable des procédures de recouvrement pour la sous-région Afrique subsaharienne dans une société de la place, Floheaven, de son vrai nom Kangah Florence, chante ce qu’elle vit.: la louange, l’adoration et la contemplation. Elle aime Dieu. Tout y passe. Parce qu’il a réalisé beaucoup de choses dans sa vie. Elle chante avec une voix grave qui semble venir du ciel.

Et elle s’efforce de vivre avec Dieu, incarné par Jésus-Christ, une relation sincère dans ce monde où beaucoup se comportent comme si Dieu n’existait pas : «Ces gens-là, dit-elle, donnent l’impression qu’ils sont heureux, mais ils ne sont pas habités par des joies profondes, qui sont celles qui se permettent dans les difficultés, de se rappeler qu’on a une espérance».

Issue d’une famille catholique, elle a été formée à la grande école de la spiritualité qu’est la communauté des Béatitudes. Et son aventure avec Dieu s’est renforcée ces dix dernières années.

Son directeur spirituel, le père Paul Marie M’Ba, responsable de la communauté, l’a pressée pour qu’elle grave les paroles et les mélodies qu’elle recevait. Son arrangeur, Henri Kossonou, professeur de musique à l’Insaac, s’est chargé de l’orchestration musicale. Sans leur soutien, avec sa fonction et ses nombreuses missions à l’extérieur, elle n’aurait jamais pu réaliser ce premier CD. Elle a aussi bénéficié des conseils de l’abbé Norbert Abékan, à l’époque, curé de Saint-Jean de Cocody. Productrice, elle dit avoir investi «ce que Dieu lui a donné» pour réaliser cette œuvre.

Les connaisseurs se laisseront séduire par la profondeur des chants de Floheaven. Par l’onction que dégage sa voix, aussi bien que les thèmes abordés, écoutons et retenons : «la magnificence de Dieu», «décaler avec le Seigneur, couper avec le malin». «Vivre comme tous ceux qui suivent ta voie».

Marie-Adele Djidje


Article publié le dimanche 1 février 2009
824 lectures

Infos par pays