Touaregs du Niger Un peuple nomade et pastoral
Dernières publications dans cette catégorie
 .  L'artisanat équitable - lundi 13 octobre 2008
 .  Une histoire de la croix d'Agadez - lundi 13 octobre 2008
 .  Touaregs du Niger Un peuple nomade et pastoral - lundi 13 octobre 2008
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 4714

A partir du cuir, de l’argent, du cuivre et du bois, les artisans fabriquent tous les outils de la vie domestique et pastorale, le mobilier des tentes, les armes et les bijoux. Ils utilisent des techniques de pyrogravure et de teinture. Leurs activités sont réparties selon les sexes : les femmes travaillent le cuir et les hommes le métal.

Dans la société touarègue, les artisans représentent un groupe à part, nommés souvent « les forgerons ». Ils échappent à la hiérarchie sociale, ils jouent aussi un rôle d’intendant ou d’ambassadeur pour le campement. Ils vivent dans celui du chef, font le thé à sa demande, reçoivent les étrangers de passage, leur portent la nourriture ou servent d’agent de liaison.

Les artisans du métal ne se déplacent jamais sans leur atelier. Cet outillage rudimentaire - enclume, soufflet, marteaux, pinces - permet de fabriquer et de réparer de multiples objets, utilitaires ou décoratifs.

Les femmes artisanes travaillent le cuir, matériau à la disposition de tous les éleveurs. Elles fabriquent des coussins, des sacs et des portefeuilles (portés en sautoir). Les produits sont souvent destinés à la vente et procurent des ressources complémentaires aux familles.

Pour en savoir plus
Article publié le lundi 13 octobre 2008
4714 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires