centrafrique

Accueil
centrafrique

Elie Doté optimiste pour le budget 2007

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Signature d'un accord d'investissement - mardi 17 juillet 2007
 .  Le secteur industriel en marche en Centrafrique - vendredi 6 juillet 2007
 .  Une société chinoise va investir 6 milliards CFA en Centrafrique - vendredi 13 avril 2007
 .  Le FMI apprécie la performance économique de la RCA - samedi 25 novembre 2006
 .  COMITE NATIONAL DE LA BALANCE DES PAIEMENTS DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - samedi 25 novembre 2006
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1000

 :Bangui, 23 nov. (ACAP)- Le Premier ministre Elie Doté s'est engagé jeudi à procéder à une « relance vigoureuse de l'économie centrafricaine, qui ferait « sortir des brousses les Zaraguina et autres coupeurs de route qui mènent des activités de survie faute d'opportunités d'emplois en ce moment ».
Centrafrique/Economie

Face aux députés, à qui il présentait le projet de loi de finances 2007, Elie Doté s'est montré optimiste quant à l'évolution de la situation économique, citant comme exemples la constante réduction du déficit budgétaire, susceptible de passer, en 2007, sous le seuil des 3% fixé par la Cemac et la décision de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement et du Fonds monétaire international de présenter à leur conseil d'administration de novembre le document cadre de politique économique et sociale conçu par le gouvernement.

Cette décision des institutions financières internationales est, selon lui, le résultat des efforts fournis par le gouvernement pour améliorer les recettes de l'Etat en 2006, avec une réalisation, à la fin juin, évaluée à 58% des 102 milliards prévus.

Il s'est en conséquence engagé à « augmenter le recouvrement fiscal d'environ 0,2% du Pib en 2007 », portant les recettes fiscales à 85 milliards contre 68 milliards en 2006, grâce aux réformes des administrations fiscales et douanières en cours.

En revanche, la maîtrise des dépenses, en particulier de la masse salariale restera le principal souci du Premier ministre, qui compte maîtriser pour ce faire les effectifs des agents de l'Etat, concédant seulement quelques remplacements numériques « dans les secteurs sociaux de base », à savoir santé, éducation, affaires sociales et Vih/sida.

Pour l'exécution de ce budget 2007, qui affiche 125,2 milliards F CFA de recettes contre 136,7 milliards F CFA de dépenses, Elie Doté compte sur les forces de défense et de sécurité ainsi que sur l'appui des pays amis et des forces sous régionales pour « réduire la capacité de nuisance » des coupeurs de route « afin de laisser nos paisibles populations et opérateurs économique vaquer à leurs occupations ».

Nommé chef du gouvernement centrafricain en juin 2005, au lendemain de la victoire du général François Bozizé à la présidentielle, Elie Doté cumule ses fonctions avec celles de ministre des Finances et du Budget depuis le 2 septembre 2006.


Simon-Pierre N’douba/ACAP


Article publié le samedi 25 novembre 2006
1000 lectures

Infos par pays