cameroun

Accueil
cameroun

Le Cameroun sous mandat Britannique

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Histoire - mardi 11 janvier 2005
 .  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu ! - mardi 11 janvier 2005
 .  Campagne militaire française en pays Bamiléké - mardi 11 janvier 2005
 .  OEUVRE COLONIALE A DSCHANG - mardi 11 janvier 2005
 .  HISTOIRE DE DSCHANG - mardi 11 janvier 2005
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 10700

 :La grande Bretagne reçue une superficie de 88 036 km2 pour 560 834 habitants qu’elle gouverna au nom de la Société Des Nations (SDN). Le Cameroun britannique se divisait en deux régions administratives (le Nord et le Sud). Le Cameroun du sud s’étendait de la côte jusqu'à Nkambe et le nord commençait à la frontière de Nkambe jusqu’au lac Tchad. A la différence du Cameroun Français, le Cameroun britannique n’était pas administré directement par la puissance exerçant le mandat et ses deux zones n’avaient pas de budget propre.

En 1922, la Grande Bretagne, rattacha la partie Sud du Cameroun au Nigeria oriental. Les raisons de ce choix étaient les suivantes :

· Le Cameroun britannique était trop petit pour constituer un Etat

· La forme du territoire en rendait difficile l’exploitation et contrôle.

Le système du gouvernement indirect fut celui qu’employèrent les Anglais pour administrer le Cameroun et le Nigeria mais il ne pouvait fonctionner que là où les chefs traditionnels étaient forts. Ce système vit la mise en place des Tribunaux d’Autorité Indigènes qui étaient de 3 ordres : (a) tribunal coutumier, (b) cour d’appel coutumière, (c) cour de district.

Le développement économique et social était beaucoup plus lent au Cameroun britannique qu’il ne fut au Nigeria car la Grande Bretagne n’avait pas d’intérêt direct. Le développement politique fut très lent lui aussi car la plus grande partie des habitants n’avaient reçu aucune éducation quant à leur droit politique.
Article publié le mardi 11 janvier 2005
10700 lectures

Infos par pays