cameroun

Accueil
cameroun

La république unie du Cameroun

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Histoire - mardi 11 janvier 2005
 .  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu ! - mardi 11 janvier 2005
 .  Campagne militaire française en pays Bamiléké - mardi 11 janvier 2005
 .  OEUVRE COLONIALE A DSCHANG - mardi 11 janvier 2005
 .  HISTOIRE DE DSCHANG - mardi 11 janvier 2005
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 2811

 :"Développement économique et social

En 1970, le réseau routier atteignait 30.167 km. En 1977, c’est un nouvel aéroport internationale qui fut ouvert à Douala et une raffinerie de pétrole à été mise en place à Limbé en 1981 ou il est maintenant possible de procéder au raffinage de pétrole brut. L’enseignement supérieur a été décentralisé dans tous le pays et c’est ainsi que les centres universitaires dispensant un haut enseignement technologique spécialisé ont été crées à Douala, Dschang, Buea et Ngaoundéré.

Développement politique

Suite à un référendum soumit par le président Ahidjo, le 20 mai 1972 est la fête nationale du Cameroun appelé désormais « République Unie du Cameroun ». En 1975, à la suite d’une nouvelle révision constitutionnelle, un poste de premier ministre fut crée et confié par le président à Paul Biya. Le 4 Novembre 1982, Ahidjo démissionnait de ses fonctions et Paul Biya lui succédait le 6 novembre 1982. Bello Bouba Maïgari remplaçait Paul Biya, devenant ainsi le 2nd premier ministre et le 22 août 1983, celui-ci fut remplacé par Ayang Luc au poste de 1er ministre par intérim et un an après ce poste fut supprimé. Le 22 août 1983, Paul Biya fit passer le nombre de provinces (7) à dix :

1-province du Centre, capitale Yaoundé

2-Province du sud, capitale Ebolowa

3-Province de l’Est, capitale Bertoua

4-Province du Littoral, capitale Douala

5-Province du Sud-Ouest, capitale Buéa

6-Province de l’Ouest, capitale Bafoussam

7-Province du Nord-Ouest, capitale Bamenda

8-Province de l’Adamaoua, capitale Ngaoundéré

9-Province du Nord, capitale Garoua

10-Province de l’Extrême-Nord, capitale Maroua

Le 4 février 1984, le pays prit le nom de République du Cameroun à la faveur d'une révision de la constitution adoptée par l'Assemblée Nationale.

En mars 1984, au cours du congrès de l’UNC à Bamenda, le nom du parti national est devenu le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).
Article publié le mardi 11 janvier 2005
2811 lectures

Infos par pays