Semaine africaine d’industrialisation : L’enjeu de la formation professionnelle dans la compétition des entreprises au menu d’un panel | Agence Nigérienne de Presse
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 470

Niamey, 21 Nov (ANP)-Dans le cadre de l’organisation du sommet de l’union africaine sur l’industrialisation et la diversification économique, un panel a été organisé, dans l’après- midi de ce lundi 21 novembre au Centre international de Conférence Mahatma Gandhi de Niamey sur le thème « formation professionnelle : quelle réponse pour le secteur industriel compétitif »  

Il est attendu de cet événement parallèle du sommet la définition d’une stratégie pour le renforcement de la capacité des formateurs ; la définition des offres et des besoins nationaux en matière de formation professionnelle ; l’identification des filières existantes et porteuses, et enfin d’un cadre d’échanges entre les établissements et les entreprises.

Ce panel, animé par des personnalités œuvrant dans le domaine de la formation professionnelle et de la gestion des entreprises, a mis en évidence l’innovation et l’investissement dans la recherche et le développement pour créer de nouveaux marchés ou développer de nouvelles technologies via le capital humain.

Aussi, la formation professionnelle peut constituer un enjeu central pour la compétitivité des entreprises industrielles. Les entreprises nigériennes peinent à trouver des candidats avec les compétences souhaitées alors qu’un nombre élevé de jeunes diplômés sort des établissements professionnels chaque année. 

Les interventions se sont centrées sur la recherche des réponses aux questions de l’inadéquation entre la formation et les besoins des entreprises ; si les centres de formations répondent aux exigences des entreprises ; le rôle du secteur public dans la formation professionnelle et les sur solutions permettant de répondre aux besoins de la formation professionnelle au Niger.

A l’issue des différentes interventions, il est dégagé des pistes de solutions à travers notamment les échanges d’expériences dans le domaine avec les pays du continent, le développent du partenariat, la recherche de financement, ainsi que l’amélioration du curricula pour faire face aux exigences du marché de l’emploi dans un environnement caractérisé par la concurrence.

AIO/AS/ANP 0129 novembre 2022

Niamey
Article publié le mardi 22 novembre 2022
470 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires