coteivoire

Accueil
coteivoire

Bondoukou - Des efforts pour gagner le pari de la scolarisation

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 855

 :dentifier les problèmes liés aux questions d'éducation dans la région du Zanzan et s'atteler à les résoudre. Tel est l'objectif auquel répondait le forum régional sur l'éducation organisé récemment par l'ONG Save the children au centre de documentation de la paierie de Bondoukou. Cette rencontre, qui a réuni tous les partenaires de l'éducation du Zanzan, a permis de se rendre compte que la région reste encore à la traîne en matière d'éducation. Elle est classée troisième des régions les plus sinistrées de la Côte d'Ivoire au plan éducatif.

Dans le sud de la région qui compte les départements de Koun-Fao, Bondoukou et Tanda, l'on note 70 pour cent représentant le taux de scolarisation. Pendant que dans le nord, à Bouna, Nassian et Sandegué, ce taux varie entre 10 et 40 pour cent. Le directeur régional de l'éducation nationale a précisé que, selon les données assez récentes, on note un déficit de 558 classes et 610 enseignants dans le primaire.

Le secondaire n'est pas en reste. Surtout que certaines disciplines ne sont pas enseignées dans de nombreuses classes. Tout cela, ont conclu les participants aux assises sur l'école, n'est pas de nature à favoriser de bons résultats et à relever le taux de scolarisation qui demeure toujours bas et qui s'est même aggravé du fait de la crise armée qu'a connue le pays.

Signalons que pour pallier le déficit d'enseignants et d'écoles dans le Zanzan, certaines organisations non gouvernementales ont décidé de s'impliquer en créant des écoles bénévoles. Cette contribution a eu pour avantage de promouvoir et faire appliquer le droit des enfants en matière d'éducation dans certaines zones fortement sinistrées. Cette expérience a été appuyée par des séminaristes et a permis de sauver plusieurs enfants.

Au cours de ce forum, il a été donné de constater que Save the children a réhabilitée 97 salle de classe au primaire, et remis 1.847 tables bancs, 75 bureaux, 90 chaises, 71 armoires, 12.603 kits scolaires à six inspections primaires de la région. Selon M. Aimé Kouassi, responsable du bureau de Bondoukou, plusieurs formations ont eu lieu et 10 projets écoles ont été réalisés pour la mise en place de mécanismes pour la protection des enfants.

Toutes ces actions ont été saluées par le préfet de région, M. Germain Goun François. Pour lui, le Zanzan est interpellé face à tous les défis à relever. C'est pourquoi il a appelé toutes les collectivités décentralisées et les partenaires de l'éducation à prendre à bras le corps les problèmes relatifs à l'éducation.

Adolphe Ouattara


Article publié le dimanche 22 février 2009
855 lectures

Infos par pays