A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat s’entretient avec le Directeur du Département Afrique du FMI – Le Sahel
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 336




Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum a reçu, dans l’après-midi d’hier, lundi 26 septembre 2022, le Directeur du département Afrique du Fonds Monétaire International (FMI), M. Abebe Aemro Selassie. L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Finances, M. Ahmat Jidoud.

A sa sortie d’audience, M. Selassie a indiqué, être fier d’être à Niamey pour la deuxième fois et avoir eu des bons et fructueux échanges avec le Chef de l’Etat. «Le Président de la République m’a décliné tous les défis auxquels le Niger fait face ainsi que, les politiques et les solutions adoptées pour y faire face. Je suis aussi heureux de constater que les autorités nigériennes ont priorisé certains secteurs sociaux comme l’éducation, surtout l’éducation des jeunes filles», a-t-il noté. Le responsable du FMI dit aussi être fier de constater les transformations structurelles, qui sont très importantes pour un pays comme le Niger. «Ces quatre dernières années, le FMI a accordé au Niger un important appui financier. Cet appui témoigne de l’importante et de la diversité des réformes entreprises par les autorités nigériennes, plus particulièrement par le Président de la République et le ministre des Finances nigériens», s’est-il réjouit.

M. Abebe Aemro Selassie a assuré que, cet appui va se poursuivre. «Au FMI, nous reconnaissons l’importance de toutes ces réformes que, le pays a entreprises ces dernières années. Nous reconnaissons aussi qu’il faut un financement conséquent pour que ces réformes puissent aboutir», a-t-il déclaré. Actuellement, ajoute-t-il, le FMI a un programme de facilité élargi avec le Niger, pour soutenir ces réformes du gouvernement nigérien. «Cet appui sera concrétisé et mis en œuvre dans les prochains mois et années à venir», a-t-il annoncé.

Mahamadou Diallo(onep)


Article publié le mardi 27 septembre 2022
336 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires