Fin de la mission du ministre d'Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur à Abuja, au Nigeria : compassion et solidarité du Chef de l'Etat au Président et au peuple du Nigeria
Dernières publications dans cette catégorie
 .  Organisation Politique du Cameroun - mardi 11 janvier 2005
 .  Diaspora: Le CODE porte les plaies du Cameroun à la Commission Européenne - mardi 11 janvier 2005
 .  Rencontre Fru Ndi-Joseph Owona, inédit ! - mardi 11 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1795

Le ministre d'état, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur,  M. Mohamed Bazoum, était à Abuja, vendredi dernier, où il est parti transmettre un message de compassion et de solidarité du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à son homologue du Nigeria, SEM. Goodluck Jonathan, ainsi qu'au peuple nigérian, suite aux attentats ayant endeuillé le pays lors de la fête de noël dernier.



M. Mohamed Bazoum était accompagné dans ce déplacement par le président de l'Association islamique du Niger, l'archevêque de Niamey, des députés nationaux et les membres de son cabinet.


Le Niger et le Nigeria sont deux pays voisins qui ont des liens géographiques, socio-culturels et linguistiques très solides. On se rappelle que, le jour de la fête de noël dernier, des attentats orchestrés dans certaines églises du pays ont fait plusieurs victimes. Suite à ces événements tragiques qui secouent la paix au Nigeria, S E M Issoufou Mahamadou, Président de la République a dépêché une mission conduite par le ministre d'Etat, M. Bazoum Mohamed, à Abuja afin de présenter la compassion et la solidarité du peuple nigérien à ses frères nigérians.


A son retour d'Abuja, M. Mohamed Bazoum a déclaré qu'au cours de cette visite, il a porté un message du Président de la République à SEM. Goodluck Jonathan. Il a précisé que c'est un message de compassion et de solidarité que le Chef de l'Etat a adressé à son homologue ainsi qu'au peuple nigérian tout entier qui a fait face une épreuve très difficile.


« Cette épreuve est liée aux agissements de groupe terroriste ‘'boko haram'' qui a commis, il y a de cela quelques jours, des attentats particulièrement meurtriers qui ont tant endeuillé le peuple du Nigeria », a-t-il confié.


Malheureusement, a poursuivi M. Mohamed Bazoum, cela s'est passé au moment de la fête chrétienne de noël et dans le contexte de réjouissances des fêtes de fin d'année. « Au Niger, nous ne pouvons pas rester insensibles à une pareille situation. Aussi, le Président  de la République a jugé utile que le ministre d'Etat en charge des Affaires Etrangères se déplace avec le président de l'association islamique du Niger et l'archevêque de Niamey pour témoigner aux nigérians notre soutien, notre solidarité, notre compassion et leur exprimer aussi le message dont nous avons voulu être le symbole », a-t-il dit.


«Le Niger, est fort heureusement, un pays de tolérance, Aussi, nous avons voulu dire à ceux qui se comportent de cette façon au Nigéria qu'à coté d'eux, ici au Niger, on a un autre sens de relation entre les confessions, nous vivons en très bonne harmonie. Comme quoi, ce qui est en cause, ce ne sont pas les religions, mais plutôt des hommes qui ont des agissements politiques et, qui ne méritent pas de s'adosser à des religions pour se comporter ainsi », a affirmé le ministre d'Etat en charge de la coopération.


Article publié le lundi 2 janvier 2012
1795 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires