Clôture de l'atelier national d'évaluation du PDS 2005-2010 et remise de témoignage de satisfaction au Ministère de la Santé Publique : d'importantes recommandations pour l'amélioration du PDS 2005-2010
Dernières publications dans cette catégorie
 .  SANTE AU NIGER : Généralités - vendredi 21 janvier 2005
 .  PEV NIGER 2003 un record jamais atteint - vendredi 21 janvier 2005
 .  Séjour à Niamey des hauts cadres de l’OMS dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite - vendredi 21 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 3709

Vendredi, 09 Octobre 2009 08:06 L'atelier national de restitution de l'évaluation à mi-parcours du Plan de développement sanitaire (PDS 2005-2010) a pris fin mercredi après-midi à Niamey. C'est la ministre de la Santé Publique, Dr Fatimata Moussa, qui a présidé la cérémonie officielle de clôture dans la salle de commission N°2 du Palais des Congrès, en présence des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, des cadres centraux et régionaux du ministère et de plusieurs invités.



En marge de cette clôture, la ministre de la Santé Publique a décerné un témoignage de satisfaction, au cours d'une réception dans les jardins du Palais des Congrès, à Dr Hubert Balique, conseiller technique français au ministère de la Santé Publique en fin de mission dans notre pays.


Au terme des travaux, les participants à l'atelier national d'évaluation du PDS ont formulé plusieurs recommandations allant dans le sens de l'amélioration de la mise en œuvre du PDS 2005-2010 et l'élaboration du nouveau PDS 2011-2015. Elles sont relatives à la création d'un comité ad hoc chargé du suivi et de la mise en œuvre des recommandations issues des différentes évaluations du PDS ; la formation des ressources humaines suffisantes; au renforcement du SNIS (Système national d'information sanitaire); à l'amélioration du dispositif d'approvisionnement en médicaments et consommables; la mise en place d'un fonds pour la gratuité des soins; la dotation du CNTS (Centre national de transfusion sanguine) en moyens suffisants ; la création d'une ligne de crédit pour les CRTS (Centres régionaux de transfusion sanguine) de Maradi et Tahoua, etc.


En clôturant, cet atelier la ministre de la Santé Publique s'est réjoui de la qualité des débats qui ont permis aux participants de s'approprier l'évaluation du PDS. L'atelier, dira Dr Fatimata Moussa, a passé en revue les réalisations, mais aussi les difficultés et les insuffisances observées dans la mise en œuvre du PDS 2005-2010. ''Il a aussi mis en exergue toutes les préoccupations du gouvernement et des populations,'' devait-elle ajouter.


Il s'agit, selon Dr Fatimata Moussa, des questions relatives au financement de la santé, à l'amélioration de l'accueil et des prestations dans nos formations sanitaires, la formation des ressources humaines, l'approvisionnement en médicaments et consommables, la répartition des centres de santé, l'encadrement des cases de santé, etc. La ministre de la Santé publique d'indiquer par ailleurs que cet atelier a jeté les bases pour l'élaboration du PDS 2011-2015. Elle a enfin assuré que les recommandations issues de cet atelier feront l'objet d'une appréciation attentive par le gouvernement.


Pour sa part, le chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de la Santé, Dr Dany Ceunnink, s'est dit confiant quant à la capacité de tous les acteurs à faire mieux pour le développement du système sanitaire au Niger.


 


Dr Hubert Balique honoré


Peu après cette clôture, les participants au dit atelier devaient se retrouver dans les jardins du Palais des Congrès pour la remise du témoignage officiel de satisfaction à Dr Hubert Balique. Dans l'allocution qu'elle a prononcée en cette circonstance, la ministre de la Santé publique a souligné l'apport immense de ce conseiller technique dans l'amélioration du système sanitaire au Niger, la mise en œuvre des réformes et la mobilisation des partenaires. Pendant les quatre années qu'il a passées au Niger, Dr Hubert Balique a, selon la ministre de la Santé publique, appuyé le ministère dans le traitement de plusieurs dossiers, notamment le financement de la santé ; la mise à niveau des blocs opératoires ; la gratuité des soins ; le fonds social ; la réforme pharmaceutique ; l'élaboration du PDS des districts, des régions et des plans quinquennaux des hôpitaux 2008-2012 ; la carte sanitaire; l'observatoire de la santé ; la mise en réseau intranet du MS ; la réforme hospitalière ; la participation communautaire ; le renforcement des systèmes de santé; l'élaboration des requêtes de financement ; et enfin la mobilisation des fonds pour le financement de certains projets. La ministre Fatimata Moussa a aussi rappelé l'engagement et le volontarisme avec lesquels ce technicien appuie les services du ministère. C'est en reconnaissance de ces services inestimables que la ministre de la Santé Publique lui a décerné ce témoignage de satisfaction. Elle lui a exprimé la gratitude des autorités et des populations nigériennes avant de lui souhaiter plein succès dans ses futures fonctions.


En réponse à ce geste, Dr Hubert Balique s'est dit très touché. Il a exprimé son attachement aux populations de notre pays qui l'ont chaleureusement accueilli. ''Les quatre années que j'ai passées ici ont été passionnantes,'' déclare-t-il. Un chemin considérable a été parcouru dans le domaine du développement sanitaire. ''Les bases ont été posées et l'expérience est là pour aller plus loin dans l'amélioration du système sanitaire au Niger,'' a-t-il indiqué. Dr Hubert Balique a ajouté cependant que le développement du système sanitaire est un domaine très complexe, même dans un pays développé. Il assure avoir beaucoup appris pendant son séjour au Niger. Il a enfin assuré qu'il restera partout où il sera un ami et un défenseur du Niger, qu'il quitte non sans regret.

< Préc  
Article publié le dimanche 11 octobre 2009
3709 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires