SANTE AU NIGER : Généralités
Dernières publications dans cette catégorie
 .  SANTE AU NIGER : Généralités - vendredi 21 janvier 2005
 .  PEV NIGER 2003 un record jamais atteint - vendredi 21 janvier 2005
 .  Séjour à Niamey des hauts cadres de l’OMS dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite - vendredi 21 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 3982

Le Niger est un pays où sévissent de manière récurrente des maladies épidémiques ou endémies. La couverture sanitaire est faible et dans beaucoup de cas, des soins lourds ou spécialisés sont manquants et nécessitent une 'évacuation' sanitaire.

Les pays limitrophes offrent leur infrastructure médicale à travers un réseau privé. De plus en plus, les évacuations sanitaires se font en direction des pays du Maghreb (Maroc notamment) et toujours en direction de la France.

Le Niger connaît régulièrement une épidémie de méningite pendant la saison sèche (février à juillet). Il est recommandé au voyageur étranger d'être vaccinés contre la méningite W135.

Les vaccination obligatoire : La fièvre jaune.

Les vaccinations recommandées : D.T.P, hépatite A et B, rougeole et Typhim.

Maladies endémiques :

Le paludisme : C'est certainement la maladie la plus enracinée au Niger. Le moustique anophèle en est à l'origine. Elle se développe sur et aux abords des cours d'eau, mares et autres eaux stagnantes. La saison des pluies (3 mois environs, de fin Juin à septembre) est particulièrement propice à l'éclosion des oeufs de l'anophèle.

La piqûre de l'anophèle est douloureuse et provoque des rougeurs sur les peaux blanches ou sensibles. Le paludisme se manifeste par des accès de fièvre, maux de tête...

Il est recommandé au voyageur qui se rend en zone paludéenne de mettre en place un traitement préventif prophylactique. Le Niger est classé par l'OMS dans la zone 2. Le traitement habituel est la chloroquine et proguanil (sous réserve d'un avis médical).De même, lorsque vous revenez d'une zone paludéenne, consultez votre médecin traitant au moins pour surveillance médicale, même si aucun symptôme du paludisme n'est manifeste.
La rougeole
La méningite : type à méningocoques A+C. (Y, W 135 - en période épidémique). Recommandé pour les longs séjours ou situation épidémique
Fièvre jaune : dès l'âge de 6 mois
La gastro-entérite,
Diphtérie, tétanos, poliomyélite : se tenir à jour
Hépatite A : à partir de l'âge de 50 ans, une recherche préalable des anticorps sériques (Ig G) est justifiée.
Recommandé pour des séjours prolongés et/ou à risques
Les parasites de type amibiase.
Fièvre typhoïde : à partir de l'âge de 2 ans
Conseil : les enfants en bas âge doivent avoir à jour toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal de leur pays, particulièrement lors de longs séjours au Niger : BCG dès le premier mois, rougeole dès l'âge de 9 mois.

Dans tous les cas, consulter le médecin traitant avant le départ et contracter une assurance de rapatriement sanitaire.

Pour en savoir plus :

Le site du CIMED (Comité d'Informations Médicales)(http://www.cimed.org/FichePays/cdFichePays.htm)
Les fiches 'alertes' de TravelSante (info payante téléphoniquement - http://www.travelsante.com/index.dyn.php3?p_idref=1680&p_datas=1311)
Conseils aux voyageurs du site de la Diplomatie française (http://www.diplomatie.fr/voyageurs/etrangers/avis/conseils/default2.asp)

Avertissement : Les informations ci-dessus dans sont indicatives et ne constituent pas une garantie.
Prendre systématiquement contact avec votre médecin traitant qui peut se procurer les renseignements les plus récents.
Article publié le vendredi 21 janvier 2005
3982 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires