Décoration de M. Pierre Huret, Conseiller financier à la Présidence de la République, et de son épouse : en reconnaissance de longues années de franche et fructueuse collaboration
Dernières publications dans cette catégorie
 .  Nasser Tanimoune - vendredi 21 janvier 2005
 .  Hassane Boukary - mardi 25 janvier 2005
 .  A bâtons rompus avec HAMA, Un ancien de la maison ! - vendredi 17 novembre 2006
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 3444

Jeudi, 16 Juillet 2009 08:11 Le ministre, directeur de Cabinet du Président de la République, M. Mamane Bachir Yahaya, a élevé, hier dans l'après-midi, M. Pierre Huret, conseiller financier à la Présidence de la République, à la dignité de Grand Croix de l'Ordre National du Niger. A cette même occasion son épouse, Mme Huret Helyett,  a été élevée à titre posthume à la médaille d'or de la Santé Publique. La cérémonie a eu lieu en présence de membres du gouvernement, de l'ambassadeur de France au Niger, des conseillers de l'Archevêque de Niamey, Monseigneur Michel Cartatéguy, du président de la Croix Rouge et de plusieurs autres personnalités.



Dans une allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le ministre, directeur de cabinet du Président de la République a d'abord rappelé le parcours de M. Huret qui, depuis 1962, a rempli de bons et loyaux services au bénéfice de notre pays. Il a notamment occupé le poste de conseiller économique dans les cabinets de plusieurs Ministères, en l'occurrence à celui des Finances, avant d'occuper les fonctions de Conseiller financier à la Présidence de la République.


"Je voudrais donc vous remercier tous, de votre présence ici, présence que chacun de vous, nous le savons, exprime spontanément comme le signe d'une amitié sincère, comme celui du profond respect et de la grande    considération pour cet homme qui a tout donné de sa carrière à notre pays; homme qui pendant son séjour au Niger son pays est demeuré affable, disponible, ouvert et surtout ce haut cadre compétent et dévoué dans l'accomplissement des missions à lui confiées", a souligné le directeur de Cabinet, mettant ainsi en exergue les qualités d'homme disponible et dévoué au travail de l'intéressé. En effet, a poursuivi M. Mamane Bachir Yahaya, "en dépit du poids de l'âge, c'est toujours avec la pertinence et la clarté requises", que M. Huret exposait et défendait les propositions qu'il lui revenait de soumettre au Président de la République. 


Au regard de tout ceci, a ajouté le directeur de Cabinet du Président de la République, "c'est non sans émotion que, sur les instructions de SEM. Mamadou Tandja, Président de la République, Chef de l'Etat, je m'acquitte de cette tâche, celle d'exprimer à M. Huret, en son nom, au nom du gouvernement et du peuple nigériens, au nom des membres du Cabinet et du personnel de la présidence, toute la reconnaissance de la nation nigérienne pour les efforts et les sacrifices consentis pour ce pays". C'est ainsi que M. Pierre Huret a été élevé, au nom du Président de la République, à la dignité de Grand Croix de l'Ordre National du Niger.


Pour ce qui est de son épouse, Mme Helyett Huret, le directeur de Cabinet a précisé que c'est le 12 janvier 2009 qu'elle a été rappelée à Dieu, ici même à Niamey. Rappelant que ''Feue Mme Huret s'est également beaucoup investie, des années durant, au service de la Croix Rouge Nigérienne, dans le seul but de contribuer à aider les plus démunis, à porter secours et réconfort à ceux qui, dans nos sociétés, ont besoin de solidarité et de l'amour des autres''. C'est donc en reconnaissance de ces efforts consentis en faveur du Niger et de son peuple, que le directeur de Cabinet a décerné, à titre posthume, la Médaille d'Or de la Santé Publique à Mme Helyett Hubert.


C'est un M. Huret tout ému qui a pris la parole pour exprimer sa grande satisfaction à l'endroit du Président de la République, SEM. Mamadou Tandja, et du ministre, directeur de Cabinet, pour les honneurs qui leur sont faits, à lui et à sa défunte épouse, en leur décernant ces hautes distinctions du pays. Il faut noter qu'une minute de silence a été observée pour le repos de l'âme de Mme Huret.

< Préc  
Article publié le vendredi 17 juillet 2009
3444 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires