Lutte contre la drépanocytose
Dernières publications dans cette catégorie
 .  SANTE AU NIGER : Généralités - vendredi 21 janvier 2005
 .  PEV NIGER 2003 un record jamais atteint - vendredi 21 janvier 2005
 .  Séjour à Niamey des hauts cadres de l’OMS dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite - vendredi 21 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 4355

L e Niger, à l’instar des douze (12) pays de la sous région a commémoré cette année la 7ème édition de la Journée de Lutte contre la drépanocytose avec pour thème
« Nécessité de construction du centre de lutte contre la drépanocytose au Niger ».

La manifestation de cette journée a eu pour point culminant, la pose de la pre-mière pierre du centre dont l’honneur de cette cérémonie a été donnée au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Mr HAMA Amadou. Celui-ci a mandaté le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte conter les Endémies pour le repré-senter.

Etaient présents à cette cérémonie, les membres du gouvernement, du Corps diplomatique, les représentants des ONGs et associations, les membres de l’Association de Lutte contre la Drépanocytose au Niger (ALDN), de nombreux drépanocytaires, leurs parents et plusieurs autres invités.

La prévalence du trait drépanocytaire étant de 20 % de la population d’où la nécessité de la création d’un centre de lutte contre cette maladie a dit en l’occurrence Mme HIMA Fatimatou.

Elle a ensuite remercié son Excellence le Premier Ministre, les partenaires de l’ALDN qui n’ont ménagé aucun effort pour l’aboutissement de ce projet. Ce centre viendra à point nommé pour soulager les 2.158.000 porteurs de trait AS dont 539.515 malades SS. Selon les statistiques aucun développement durable ne peut se faire sans une population en bonne santé et la drépanocytose constitue un frein au développement et elle est un facteur aggravant de la pauvreté a dit la présidente dans son discours. Un poème intitulé « survivre » reflétant tous les vœux et souhaits d’un drépanocytaire a été lu par une drépanocytaire.

Quant au président du club des jeunes drépanocytaires, Mr Abdoul-Aziz RENE JOLY, il a attiré l’attention des jeunes drépanocytaires afin qu’ils ne se marient pas entre porteurs de traits drépanocytaires, il a exhorté ses camarades à éviter les jeux et sports fatigants et à boire beaucoup d’eau pendant la journée.

Le poème « I had a dream » lu par une drépanocytaire est le souhait exprimé par tout drépanocytaire durant toute sa vie de voir un remède à cette maladie, de rêver un jour qu’il n’y aurait plus de drépanocytose.

Le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies prenant la parole au nom du Gouvernement a promis de poursuivre ses efforts pour amé-liorer les conditions de prise en charge optimales des malades drépanocytaires en mobilisant des ressources auprès de bonnes volontés pour la construction et l’équipement de ce centre.

Dr Badé dans sa communication a pré-senté un tableau sombre de la maladie, il dit que la drépanocytose n’est pas une fatalité car beaucoup de progrès ont été réalisés et la prise en charge s’est nettement améliorée.


Le 17 mai 2006 a eu lieu dans l’enceinte de l’Hôpital National de Niamey, la cé-rémonie de la remise de médicaments destinés aux malades drépanocytaires devant la pharmacie des urgences.

Etaient présents à cette cérémonie, le Consul de Monaco, son Excellence Mr Mahamadou IDRISSA, le Secrétaire Gé-néral Adjoint du MSP/LCE, le Directeur de l’Hôpital National de Niamey, Mr SABOU Ibrahim, la Présidente de l’ALDN, Mme HIMA Fatimatou, les membres de l’ALDN, les parents des enfants drépanocytaires, les membres du club des jeunes drépanocytaires et de nombreux invités.

Le Consul de Monaco a pris la parole pour remercier l’assistance d’être venu nombreuse à cette cérémonie dont il a souligné l’importance. Cette pharmacie est à mettre à l’actif de l’ALDN a dit SE le Consul de Monaco, c’est grâce à l’ab-négation et au courage des membres de cette association que nous sommes réu-nis ici à la concrétisation de l’un de leur objectif à savoir soulager les malades drépanocytaires par la mise à leur disposition de produits pharmaceutiques à moindres coûts.

Ce fut ensuite au tour du SGA représen-tant le Ministre de la Santé de prendre la parole, pour remercier le Consulat de Monaco et plus particulièrement l’Association M
Article publié le mercredi 28 juin 2006
4355 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires