Réunion sur la mendicité des Nigériens à l’extérieur : Ouhoumoudou Mahamadou prône la sensibilisation, l’accompagnement et la répression – Nigerinter
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 405

Une réunion sur le phénomène de la mendicité des Nigériens à l’extérieur s’est tenue ce mardi 1er novembre 2022 à la Primature, sous la présidence du Premier Ministre, Ouhoumoudou Mahamadou. La rencontre à laquelle ont pris part les membres du gouvernement des différents ministères sectoriels, ainsi que les membres du comité chargé du rapatriement des mendiants nigériens de certains pays s’est justement penchée sur les modalités de rapatriement de ces compatriotes.

Il ressort des différentes interventions que le phénomène de la mendicité refait surface et prend de l’ampleur dans certains pays de la sous-région. Face à cette situation, le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a annoncé des mesures en rapport avec un programme qui va être élaboré à cet effet. Il s’agit du refus d’assistance consulaire dans les pays d’accueil pour tout mendiant qui se fera prendre une deuxième fois, ce qui l’exposera aux règlements dudit pays. Par ailleurs, au Niger, le gouvernement entend créer des centres d’accueil pour mendiants dans les grandes villes, avant leur acheminement dans leurs localités d’origine. ‹‹ La lutte contre la mendicité doit s’inscrire sur le long terme ››, a déclaré le Premier Ministre, avant de souligner que ce combat contre le phénomène de la mendicité doit nécessairement comprendre des aspects de sensibilisation, d’accompagnement et de répression.

Il n’est un secret pour personne, les mendiants pullulent les rues de Niamey, offrant un spectacle désolant. Si les raisons souvent évoquées par ceux qui s’adonnent à cette pratique, ne sont pas loin de la pauvreté, cela nécessite une prise de conscience de tous afin d’arriver à bout du fléau qui gangrène la société nigérienne.

Déjà, en mars dernier, le Premier Ministre avait présidé une réunion de la mise en place d’un double comité inter-ministériel de pilotage et technique chargé du rapatriement des Nigériens de l’extérieur. S’adressant aux membres desdits comités, le Chef du gouvernement avait exprimé la nécessité d’une analyse approfondie du phénomène de la mendicité et des mesures à prendre pour son éradication.

Depuis des mois, le gouvernement a organisé le rapatriement de plusieurs centaines de compatriotes, par vol spécial au Sénégal, au Ghana, au Bénin et en Algérie.

Néanmoins, au regard de la persistance du phénomène ces derniers temps, les mesures annoncées par le Premier Ministre viennent à point nommé pour endiguer ce phénomène qui ternit l’image du pays.

Koami Agbetiafa










Article publié le vendredi 4 novembre 2022
405 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires