tunisie

Accueil
tunisie

Sept milliards de dollars de pertes pour McDonald's à cause de Gaza | Leconomiste Maghrebin

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 206

 :McDonald’s a perdu environ 7 milliards de dollars de sa valeur quelques heures après que son directeur financier, Ian Borden, a annoncé, mercredi 13 mars, que le boycott dans la région arabe et dans le monde islamique continuerait d’affecter ses ventes au cours de l’année en cours.

Depuis octobre 2023, du monde arabe et islamique ont orchestré une campagne de boycott contre les entreprises considérées comme soutenant Israël dans sa guerre contre la bande de Gaza, notamment McDonald’s.

Au cours de la séance de Bourse de mercredi, les actions de McDonald’s ont chuté de plus de 3 %, se dirigeant vers l’enregistrement de la plus forte perte quotidienne en 5 semaines.

Les actions de la société ont chuté de 3,37 % ou 9,93 dollars, à 284,36 dollars, entraînant une perte de 6,87 milliards de dollars pour la société.

Cela s’est produit après que Borden a reconnu que les ventes internationales allaient diminuer progressivement au cours du trimestre en cours en raison du conflit persistant au Moyen-Orient et de la faible demande en Chine.

Les pertes successives de l’entreprise, partenaire de la chaîne de restauration la plus répandue au monde, sont confrontées à des difficultés alors que les campagnes de boycott à son encontre se poursuivent.

Pour tenter d’apaiser cette colère, certaines succursales McDonald’s de la région arabe ont annoncé des dons pour venir en aide à la bande de Gaza.

Le mois dernier, Chris Kempczinski, président-directeur général de McDonald’s, a averti que la « désinformation » au Moyen-Orient et ailleurs nuisait aux ventes.

En février dernier, l’entreprise n’a pas atteint les estimations largement acceptées par Wall Street pour les ventes du quatrième trimestre dans ce secteur, en partie à cause des protestations et des campagnes de boycott contre de nombreuses marques occidentales en raison de sa position pro-israélienne dans son agression contre la Bande de Gaza depuis plus de 5 mois.


Article publié le jeudi 14 mars 2024
206 lectures

Accès rapide

Infos par pays