tunisie

Accueil
tunisie

POINT DE VUE Au gré des imprévus ! | La Presse de Tunisie

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 405

 : Gérer un calendrier comme il faut, cela revient à fixer des dates claires et assez stables des compétitions, notamment le championnat. Contrairement à ce qui se passe à l’étranger où les dates sont sacrées et même si elles sont remaniées (à cause d’un aléa de grande envergure), elles restent fidèles à la politique initiale de programmation. Dans le cas de notre championnat, c’est une autre démarche, celle de programmer par intermittence, au gré des imprévus tels que le parcours d’un club en compétition continentale (qui se joue souvent en week-end et complique davantage la programmation), d’un stage de la sélection, d’une compétition internationale qui ne concerne que 5 joueurs locaux mais pour laquelle on arrête le championnat. Bref, regardez ce qui se passe dans ce championnat tunisien «original» avec une compétition qui avance pour s’arrêter puis reprendre puis s’arrêter de nouveau. Parfois, on n’a aucune explication à un arrêt du championnat. Il s’arrête et puis quand il redémarre, comme c’est le cas du play-off, on joue tous les trois jours alors que les joueurs reviennent «somnolents» et distraits d’une inexplicable trêve. On a joué le week-end dernier et personne actuellement ne sait exactement pourquoi on s’est arrêté avant, et (le plus grave) pourquoi on songe à reporter les prochaines journées. Aucun crédit et aucune confiance dans ce championnat tunisien très mal programmé, et qui ne fait que ternir son image et faire fuir ses amateurs. Sans oublier qui il ne passe pas intégralement sur la télévision. Tout cela parce qu’il est géré au pif, au gré des caprices.


Article publié le mardi 21 mars 2023
405 lectures

Accès rapide

Infos par pays