rdc

Accueil
rdc

5 chantiers de la RDC : Emmanuel BANDI pour une implication des jeunes.

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Accueil chaleureux aux hôtes de marque - samedi 5 septembre 2009
 .  Jean-Pierre Bemba toujours en prison - mercredi 26 août 2009
 .  Henri Mova Sakanyi contredit la FIDH - mercredi 29 juillet 2009
 .  MAJ KISIMBA , l'histoire d'un parcours taillé sur le mérite. - mardi 28 octobre 2008
 .  MAJ KISIMBA , l'histoire d'un parcours taillé sur le mérite. - mardi 28 octobre 2008
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1843

 :L’approche sur les 5 chantiers de la république ainsi que le limogeage des magistrats, telles sont les grands dossiers débattus par tous les jeunes kabiliste soucieux de contribuer à la réussite des idées amorcées par leur leader, Joseph KABILA.

Ancien conseiller de Pascal LISSOUBA et grand acteur au sein de l'ex AFDL actuellement Secrétaire Général national du Rassemblement des jeunes kabiliste ,.Emmanuel BANDI puisse que c'est de lui qu'il s'agit a éclairé l’opinion sur deux axes en répondant aux préoccupations de votre magazine :

A propos de l'implication de la jeunesse quant l’appropriation des 5 chantiers de la république il affirme que la politique du chef de l'état est avant tout celle qui voudrait aider la jeunesse à concourir au développement réel du pays et à cet effet, il a été très nécessaire que l'initiateur du PPRD puisse promouvoir la participation de la jeunesse dans la gestion du patrimoine national notamment dans la magistrature.

Pour le Secrétaire Général du RJNK, son mouvement continuera à travailler afin d'aider les jeunes a intérioriser et à comprendre les enjeux importants qu’offrent les cinq chantiers.

Concernant la signature de deux ordonnances relatives à la mise à la retraite des magistrats ainsi que la nomination du premier président de la cour suprême et du PGR , Emmanuel BANDI affirme que le chef de l'état n'est pas aller a l'encontre de la constitution mais a seulement agit face à l'urgence et au regard des prérogatives lui conférer par le législateur congolais c’est ainsi qu’il a agit en assainissant ce secteur qui n’a pas été épargné par les critiques tant des opposants au régime en place que des membres de la famille du Chef de l’Etat après les élections tenues dernièrement en République démocratique du Congo.

JEAN CLAUDE MWANANTAMBWE


Article publié le jeudi 6 mars 2008
1843 lectures

Infos par pays