rdc

Accueil
rdc

Ordre national des experts comptables : Patrick Michel Gamassa réélu président | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 868

 : La cérémonie a été placée sous le patronage de Michel Loundou, commissaire du gouvernement auprès de l’Onec-C. Au terme de la rencontre, Patrick Michel Gamassa a été réélu président du Conseil de l’Ordre national des experts-comptables du Congo avec 98,41% de voix, pour un nouveau mandat de trois ans, après celui qui lui avait été confié le 21 décembre 2019.

Tête de liste qui comptait quatre autres candidats, à savoir Serge Alexandre Denguet-Atticky, Brice Voltaire Etou-Obami, et Roger Mayabel et José Serge Seket, respectivement vice-président, secrétaire général, secrétaire général adjoint et trésorier adjoint, le président réélu était  face à trois autres membres de cette organisation, notamment Paulin Kali Tchiyembi, André Mankenda et Auguste Yolo.

« C’est à la fois un sentiment de fierté et de responsabilité. Ce n’est qu’un mandat qui m’est confié par mes confrères et je suppose que cette confiance renouvelée de mon mandat témoigne de la réussite de la mission qu’ils m’ont précédemment confiée », a déclaré Patrick Michel Gamassa à l’issue de sa réélection.

Il a, par ailleurs, saisi cette occasion pour réitérer les défis qui l’attendent avec sa nouvelle équipe parmi lesquels l’adhésion de l’Onec-C à la Fédération internationale des comptables, l’accompagnement du gouvernement congolais dans les réformes des finances publiques, la digitalisation et le déploiement de la facture électronique.

« Nous devons nous adapter à toutes ces exigences si nous voulons continuer à garder la confiance de nos clients. Nous devons, par nos comportements, susciter le respect de nos clients en rendant attractifs nos cabinets afin d’en attirer de nouveaux talents et de nouvelles compétences », a-t-il indiqué.

Promouvoir la qualité des prestations

Dans la perspective de promouvoir ce corps de métier, le président du Conseil national a invité l’ensemble des membres de l’Onec-C à continuer de garder à l’esprit la qualité de leurs prestations. Afin d’y parvenir, a-t-il précisé, le nouveau bureau ne ménagera aucun effort pour que des formations soient régulièrement organisées. Car, a-t-il insisté, la formation constitue le seul moment permettant de resserrer les liens et améliorer les compétences.       

Evoquant les actions menées durant les trois dernières années, Patrick Michel Gamassa a rappelé qu’en dépit des vicissitudes,  l’Onec-C,  créé il y a seize ans, se fixe davantage des ambitions et objectifs a atteindre afin d’être une véritable structure d’appui et d’accompagnement des initiatives du gouvernement, principalement du ministère des Finances pour faire avancer l’économie du pays.

Conformément à ses prérogatives, l’Onec-C est chargé d’assurer le respect des normes professionnelles, du code déontologique et d’éthique; le respect des obligations professionnelles en matière d’établissement, de contrôle et de certification des comptes annuels. Il collabore avec les pouvoirs publics en matière de formation et d’organisation des examens professionnels dans le domaine de la comptabilité ; la promotion de l’exercice libéral et de la profession de comptable.

 

 

 


Article publié le lundi 17 avril 2023
868 lectures

Infos par pays