gabon

Accueil
gabon

Culture / « l’Afrique n’est pas démunie, mais elle est désunie », Didier Awadi en concert à Libreville

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1578

 :
Libreville, 16 juin (GABONEWS) - Le pionnier du rap en Afrique, le Sénégalais Didier Awadi qui doit se produit ce jeudi au Centre Culturel français (CCF) de Libreville dans l’optique de partager sa vision du monde, ses espoirs et ses passions, mais aussi ses peines avec ses fans, a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse, dans sa verve engagée, que « l’Afrique n’est pas démunie, mais elle est désunie ».

Membre du mythique groupe de rap africain, le Positive Black Soul (PBS), Didier Awadi, accompagné du directeur général du CCF, Emmanuel Vaslin et d’un de ses musiciens est revenu sur son actualité, ses ambitions pour le rap africain, mais aussi, il a précisé le sens du discours qu’il tient dans sa musique.


Reconnu comme rappeur engagé, ce sénégalais qui fait désormais le tour du monde pour crier haut la voix de la jeunesse africaine, ne rate aucune occasion pour défendre le continent qui a vu naître ses inspirateurs: Kwamé Nkrumah, Patrice Lumumba, Frantz Fanon et autres.


Pour restituer la pensée de ces illustres personnalités du contiennent, Didier Awadi a mis sur pied un projet depuis 2005 et qui l’a conduit à sillonner plus de 40 pays d’Afrique et du monde. « Le point de vue du Lion ». A travers ce film de 72 minutes, le micro est tendu à d’imminentes personnalités telles que l’ancien président sénégalais, Abdou Diouf, Cheik Amidou Kane, Théophile Obenga, Manu Dibango et autres.


Ici, Didier Awadi fait dire que « tant que les lions n’auront pas leurs historiens, les histoires de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur ». Il s’agit alors d’un film qui donne la parole aux Africains par rapport à la douloureuse question de l’immigration, à la pauvreté et à l’exploitation des richesses de ce continent.


« L’Afrique n’est pas pauvre, mais elle est appauvrie » a dit Didier Awadi avant de « nous acceptons tout le monde sur notre continent » et il «  n’est pas question que l’on dise que l’Europe, à elle seule, ne peut pas régler le problème de la misère du monde.


Ce projet, a dit le rappeur, est une manière très importante de présenter à la jeune génération africaine que « nous avons une histoire ».


Au-delà du film « Le point de vue du Lion », il y a l’album ‘’Présidents d’Afrique’’. Un projet artistique pluridisciplinaire et multimédia sur lequel l’artiste travaille depuis plus de 5 ans. Didier célèbre dans ce projet, les 50 ans de souveraineté, en s’appuyant sur les grands discours des pères fondateurs de la conscience noire tel que Nelson Mandela, Martin Luther King, Cheick Anta Diop, Aimé Césaire.


Le membre du PBS veut ce projet ludique, historique et pédagogique, avec un espoir qu’il permettra à la jeunesse du continent de se réapproprier son histoire.


En revenant sur l’actualité notamment la situation en Lybie, en Côte d’Ivoire, Didier Awadi a estimé que « c’est scandaleux l’occupation » de ces pays. Aussi, il a dénoncé la « lâcheté des leaders africains » devant ce qui se passe.


« Les Africains ont brillé par leur absence et leur lâcheté », a-t-il dénoncé tout en reconnaissant que les Libyens ont besoin de liberté et c’est à eux et à eux seule d’écrire leur histoire.


Didier Awadi est en spectacle ce jeudi au CCF de Libreville et sera accompagné sur la scène par des artistes gabonais confirmés et même non confirmés.


GN/DCD/11

Mis à jour ( Jeudi, 16 Juin 2011 21:44 )   Articles Recents
Article publié le samedi 18 juin 2011
1578 lectures

Accès rapide

Infos par pays