centrafrique

Accueil
centrafrique

47 ans après l'indépendance, une école de formation paramédicale française

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1577

 :La Croix-Rouge française va créer en
Centrafrique une école de formation paramédicale, pour répondre à
l'une des missions de la Croix-Rouge qui concerne la couverture
sanitaire, la lutte contre la mortalité infantile, maternelle et la
lutte contre le SIDA, a annoncé son président le Pr. Jean François
Mattéi, au cours d'une conférence de presse, samedi à Bangui, à
l'issue d'une mission en RCA.

Après une formation générale, cette école va former des spécialistes
et assurer aussi la formation continue, afin de permettre à la Croix-
Rouge centrafricaine de disposer d'un personnel qualifié capable de
mener à bien son travail, a indiqué M. Mattéi.

L'Agence française de développement (AFD)va supprter le coût de la
formation estimée à 700 millions d'Euros, a-t-il ajouté.

Concernant la lutte contre le SIDA, M. Mattéi a indiqué que la Croix-
Rouge française, en partenariat avec celle de la Centrafrique, va
commencer la décentralisation des centres de traitement ambulatoire
(CTA) du SIDA, en commençant par les préfectures de la Lobaye et de
la Kémo.

Cette initiative devrait permettre à toutes les populations d'avoir
des structures de dépistage et de traitement surplace, a-t-il
expliqué, soulignant que «le SIDA reste malheureusement le premier
tueur en Afrique».

C'est pourquoi les actions de la Croix-Rouge orientées vers les
Objectifs du millénaire pour le développement dans le domaine de la
santé, préconisent une lutte acharnée contre ce fléau, a-t-il conclu.

La Croix-Rouge française conduit de nombreux projets en Centrafrique
dans les domaines de la santé communautaire, de la lutte contre le
SIDA, de l'eau et de l'assainissement.

Le président de la Croix-Rouge française a été invité en Centrafrique
pour assister à l'inauguration du centre de santé de la Croix-rouge
centrafricaine.

La construction de ce centre, baptisé Henri Dunant, a été financée
par la Croix-Rouge française à hauteur de 150.000 Euros.


Article publié le dimanche 6 avril 2008
1577 lectures

Infos par pays