coteivoire

Accueil
coteivoire

Cinéma : Écaré rendu à la terre

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 897

 :Présence réconfortante du Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, à la levée du corps vendredi, à Ivosep. Présence aussi de nombreux militants du Parti ivoirien des travailleurs (PIT), avec à sa tête son président, Pr Francis Wodié.

Samedi, au cimetière de Grand-Bassam, route d’Azuretti, le cinéaste a été conduit à sa dernière demeure, en présence de sa famille, ses enfants, leur mère et de nombreux amis et connaissances. Il a eu droit aux hommages de ses contemporains. Comme il se doit.

Auparavant, un hommage lui a été rendu, jeudi, par les Immortels de l’Ascad, la Société savante ivoirienne, conduite par le président Barthélemy Kotchy, à la Fondation Memel-Fotê, aux Deux-plateaux. Un honneur mérité en somme, pour un cinéaste qui avait donné un visage au cinéma ivoirien, avec ses trois films : A nous deux France ; Concerto pour un exil et Visages de femmes. Trois films salués par la critique, qui avaient fait de lui une référence dans le monde du 7e art, non seulement ivoirien, mais africain.

Vendredi dernier, au domicile familial, à Treichville, ils ont été nombreux à assister la famille à la veillée. Tout comme le jour de la veillée du mardi 17 mars. Tout le clan était là : ses deux enfants, Pauli et Juhan et leur mère.

M. K


Article publié le lundi 23 mars 2009
897 lectures

Infos par pays