cameroun

Accueil
cameroun

Comment on vole à la Fécafoot

Dernières publications dans cette catégorie
 .  Le Cameroun sur la bonne voie - dimanche 11 octobre 2009
 .  Paul Le Guen : ” On a notre destin entre les pieds “ - dimanche 11 octobre 2009
 .  Cameroun – Togo: Le Guen opte pour la continuité - mercredi 30 septembre 2009
 .  Mourinho encense Eto’o - lundi 21 septembre 2009
 .  Mourinho encense Eto’o - mercredi 16 septembre 2009
Plus...
Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 2173

 :Selon nos statuts et règlements, l'ensemble des clubs de football regroupés au sein de l'Association dénommée Fédération camerounaise de football mandatent le Comité central qui, à son tour, charge les membres du Bureau exécutif national de gérer chaque saison en leur lieu et place les affaires de la Fécafoot : compétitions, recettes des matches et divers revenus, employés et biens, avec obligation de rendre compte de leur gestion au Congrès. Ce système a, par le passé, fonctionné à merveille, ce qui a valu à notre pays les lauriers que nous connaissons tous.

Malheureusement, depuis deux saisons, le président et le trésorier gèrent les fonds et les biens de la Fécafoot à leur entière guise. Ils ne veulent sous aucun prétexte, rendre compte de la gestion réelle aux clubs et dirigeants, vrais propriétaires de la Fécafoot. C'est pourquoi, bien que la Fécafoot ait bénéficié d'importantes sommes d'argent générées par les compétitions nationales et internationales au cours de la saison 1993-1994, et à l'occasion de la Coupe du Monde aux Etats-Unis, il y a lieu de relever avec amertume que de graves lacunes demeurent au sein de notre Fédération :

1°) Non paiement des salaires et prestations sociales aux employés, depuis plus de quinze mois ;

2°) Absence d'électricité, téléphone et fax, pour cause de non règlement des factures y afférentes ;

3°) Non règlement d'une importante dette de plus de 350.000.000 F, relative aux factures des fournisseurs ;

4°) Non paiement des subventions aux différents comités provinciaux, ligues et commissions techniques nationales, provinciales et départementales ;

5°) Non paiement des arriérés des arbitres, commissaires de match et autres frais de mission de nombreux dirigeants ;

6°) Manque de communication entre le siège de la Fécafoot, les collaborateurs et partenaires de l'intérieur et de l'extérieur du Cameroun, pour défaut de téléphone et de fax ;

7°) Les courriers des correspondants, la Fifa et la Caf comprises, tombent dans la boîte postale et le fax d'un privé, la boîte postale 50, alors que la Fécafoot possède une boîte postale officielle, BP. 1116 Yaoundé.

Malgré ce constat désastreux d'une mauvaise gestion, bon nombre d'illustres membres et dirigeants de notre football, mus par des calculs égoïstes ne croient pas devoir prendre des mesures statutaires prévues par les textes de la Fécafoot, à savoir refus du quitus et suspension des responsables concernés. Il est grand temps que nous, membres du Congrès, prenions nos responsabilités pour redorer le blason de notre football par une meilleure gestion afin d'éviter la dernière place au football camerounais, lequel était hier encore la référence du football africain à travers le monde.

Le tableau ci-joint éclaire, s'il en était encore besoin, ceux qui sont de mauvaise foi ou alors mal informés sur la mauvaise gestion des biens et des hommes et sur l'ampleur des honteux détournements qui contribuent à l'asphyxie de notre sport roi, seul point de ralliement de tous les Camerounais, toutes sensibilités et toutes religions confondues.

D'importantes sommes détournées

A- Tournoi amical

des Lions en Afrique du Sud

1) 25.000.000. F

Somme perçue par Maha Daher lors du tournoi amical disputé l'an dernier en Afrique du Sud par les Lions. Le montant global du cachet touché par la Fécafoot était de 37.500.000 F. Seule l'avance de 12.500.000 F virée au Cameroun par l'Afrique du Sud avant le départ des Lions fut officiellement déclarée dans le rapport.

2) Argent non déclaré

Lors de ce tournoi amical, une autre somme d'argent versée au président de la Fécafoot par les Sud Africains pour un quatrième match arrangé en dehors du tournoi officiel n'a jamais été révélée au public camerounais.

B- recettes de la Coupe du monde aux Etats-Unis

3) 94.736.250 F

Avance de la Fifa perçue en Suisse le 5 septembre 1994 par des Maha Dahar et Mbarga Mboa, sur la quote-part des recettes du Cameroun à la coupe du monde des E


Article publié le vendredi 21 avril 2006
2173 lectures

Infos par pays