Cérémonie de passation de commandement à l’Etat-Major des FAN: Le Général de Division Seyni Garba prend fonction...
Dernières publications dans cette catégorie
 .  Organisation Politique du Cameroun - mardi 11 janvier 2005
 .  Diaspora: Le CODE porte les plaies du Cameroun à la Commission Européenne - mardi 11 janvier 2005
 .  Rencontre Fru Ndi-Joseph Owona, inédit ! - mardi 11 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 2688

Vendredi, 24 Juin 2011 08:43 Le ministre de la Défense nationale, M. Karidio Mahamadou, a présidé hier matin au Commandement des Organismes de Formation des Forces Armées Nigériennes (COFFAN), la cérémonie de passation de commandement entre les Chefs d’Etat-Major des Armées sortant et entrant. L’on notait à cette occasion la présence des officiers des FAN et des éléments des Forces de Défense et de Sécurité, des sous-officiers et hommes de rang, des cadres du Ministère de la Défense Nationale et de plusieurs invités.


Au terme de cette cérémonie, le Général de Division Seyni Garba prend officiellement les commandes des FAN, remplaçant ainsi son prédécesseur, le Général de Division Aérienne Salou Souleymane. La cérémonie s’est déroulée dans la stricte tradition militaire. Il y a eu, d’abord, l’exécution de l’hymne national à l’arrivée du ministre de la Défense nationale. M. Karidjo Mahamadou a ensuite passé en revue les détachements des troupes et a salué les officiers et sousofficiers présents à la cérémonie.







Puis, le ministre a prononcé la formule rituelle avant de reprendre le fanion de commandement des mains du Général de Division Aérienne Salou Souleymane pour le remettre au Général de Division Seyni Garba, désormais Chef d’Etat-Major des Armées. Le Général de Division Seyni Garba est né le 1er janvier 1953 à Garankédey (Dosso). Il effectua ses études primaires et secondaires à Dosso et au lycée Korombé de Niamey entre 1966 et 1974, avant de fréquenter l’Université Abdou Moumouni de Niamey, section Maths-Physiques en 1974. En 1975, il passa le concours d’entrée à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (France).


Il suivit ensuite plusieurs stages et cours. Il s’agit notamment du Stage d’application des officiers d’infanterie à Montpellier (France, 1977-1978), du stage d’instructeur commando à Mont-Louis en 1978, des cours de capitaines d’infanterie à Montpellier (1978) et aux Etats-Unis (2004-2005), des cours de capitaine d’infanterie à Montpellier (1986), du stage de perfectionnement des officiers des troupes aéroportées à Pau en France de 1986 à 1988, des cours d’Etat-Major à Compiègne en France (1990-1991), du stage d’information et de renseignement à l’EIREL de Strasbourg en 1993, du stage au Collège Inter-Armées de défense, Ecole de Guerre de Paris (1997-1998), et du stage de formation à l’Institut des hautes études de la défense nationale à Paris en 2002.


Le Général de Division Seyni Garba a été nommé dans les différents grades de l’Armée les années ci-après : Aspirant en 1976, Sous-Lieutenant en 1977, Lieutenant en 1979, Capitaine en 1984, Chef de bataillon en 1990, Lieutenant-Colonel en 1995, Colonel en 2000, Général de Brigade en 2006 et Général de Division en 2010. En 36 ans de carrière, cet officier a acquis une grande expérience professionnelle tant dans le domaine du commandement que de l’administration. En effet, le Général de Division Seyni Garba a été instructeur ; il a été Chef de Peloton, a commandé plusieurs unités des FAN. Il a aussi été Chef de Corps, Chef d’Etat-Major Général adjoint des FAN.


Dans le domaine de l’administration, Seyni Garba a été ambassadeur (au Maroc notamment), Secrétaire permanent de la Commission nationale des frontières au Ministère de l’Intérieur, Haut Commissaire à la Restauration de la Paix, directeur central au Ministère de la Défense Nationale, directeur à l’Etat-major particulier du Président de la République, chef de bureau à l’Etat-major. Il a participé au titre du Niger au processus de suivi de la paix au Mali. Le Général de Division Seyni Garba a par ailleurs participé à plusieurs séminaires sur la prévention des conflits, le maintien de la paix, la gouvernance et la sécurité tant au plan national que régional et international. Il a rédigé et présenté deux (2) mémoires à l’Ecole de guerre en France. L’un porte sur ‘’La question des frontières ou sources de crises potentielles en Afrique, le cas du Niger’’, l’autre sur ‘’Paix et stabilité en Afrique’’.


En termes de distinctions, le Général de Division Seyni Garba est respectivement Chevalier (1990), Officier (1995), Commandeur (2000) et Grand Officier dans l’Ordre National du Mérite du Niger. Il est Chevalier de l’Ordre du Mérite du Niger, puis Officier du même ordre respectivement en 2004 et 2005 et enfin Officier de la Légion d’Honneur française en 2005. Le nouveau Chef d’Etat-Major des Armées parle deux langues nationales (le Zarma et le Hausa) ainsi que le Français et l’Anglais. Il a de bonnes notions en informatique et est titulaire d’un permis de conduire poids lourd. Il est marié et père de cinq (5) enfants.


Article publié le vendredi 24 juin 2011
2688 lectures
56ème anniversaire de la Proclamation de la République du Niger
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires