Niger : les dessous de l’offensive contre Boko Haram | Tamtaminfo
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 1366

Hassoumi Massaoudou, ministre nigérien de la defense, à Niamey, le 14 mai 2015.© AFP PHOTO / BOUREIMA HAMA

Annoncée le 9 juin par le ministre nigérien de la Défense, Hassoumi Massaoudou, l’offensive de la Force multinationale mixte contre Boko Haram était en réalité discutée depuis de nombreuses semaines entre les pays du bassin du lac Tchad.



Pour preuve, des officiers nigérians étaient présents à Bosso, dans le sud-est du Niger, au moment del’attaque des islamistes, le 3 juin. Seuls les contours de l’opération n’étaient pas encore fixés, notamment au niveau du financement et de l’apport de troupes. « La mise en œuvre avait pris du retard, nous avons trop attendu les Nigérians », confie une source gouvernementale nigérienne.

À Bosso, Boko Haram n’en a pas moins profité de l’inexpérience d ‘un bataillon composé en bonne partie de jeunes recrues. En outre, les avions et hélicoptères basés à Diffa ne sont intervenus que le lendemain pour neutraliser les véhicules de transport de troupes dérobés par les jihadistes. Boko Haram se serait par ailleurs emparé de plusieurs chars légers, de pick-up équipés de matériel antiaérien, d’un important stock d’armes, de munitions et de nourriture.


Article publié le mercredi 15 juin 2016
1366 lectures
56ème anniversaire de la Proclamation de la République du Niger
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires