Actualités : burkina

SOMMETS DE LA CEDEAO ET DE L’AES SUR FOND DE RUPTURE : Que chacune s’assume  - Editions Le Pays
Avec un décalage de quelques heures, les deux organisations qui ne se blairent pas en Afrique de l’Ouest, ont tenu, chacune de son côté, son sommet. En effet, alors que les chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) se sont réunis à Niamey, le 6 juillet, ceux de Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont donné rendez-vous le 7 juillet à Abuja. Ces deux sommets quasi simultanés illustrent bien la cassure politique sans précédent dans la sous-région ouest-africaine. La CEDEAO qui espérait encore le retour, comme celui de l’enfant prodigue des Evangiles, du trio d’Etats dirigés par les hommes en treillis, peut dire adieu à son rêve et admettre que ceux qui sont partis, se sont résolument engagés sur un chemin de non-retour comme ils n’ont cessé de le rappeler depuis qu’ils ont claqué, en janvier dernier, la porte de la maison communautaire. A présent, chacune de ces deux entités doit s’assumer en attendant le jugement de l’Histoire. Et c’est manifestement ce que les chefs d’Etat de l’AES ont tenté de faire le week-end écoulé, en posant des actes forts, allant dans le sens de la consolidation de leur organisation commune.

 


Article publié le lundi 8 juillet 2024
160 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 160
Chargement...