Actualités : Niger

Société : Les Oxy-jeunes au cœur  de la lutte contre la malnutrition à Mayahi -

(Les Échos du Niger 25 juin) Ils ont entre 12 et 19 ans. Ils sont au collège ou au Lycée. Ces jeunes garçons et filles originaires de plusieurs communes du département de Mayahi dans la région de Maradi sont déjà très versés dans le leadership local en faveur de la lutte contre la malnutrition. Initié par l’ONG Action Contre la Faim (ACF) ce groupe de jeunes écoliers mène plusieurs activités de sensibilisation sur les causes et les conséquences de la malnutrition à travers le département de Mayahi. Le mardi 11 juin 2024 ces jeunes champions étaient les hôtes de la commune de Guidan Ammoumoune.

Avec une superficie de 6.500 km2 et une population estimée à 85.900 hbts le département de Mayahi est le plus affecté par la malnutrition qui frappe la région avec une prévalence de malnutrition aiguë globale (MAG) de 20,3% chez les enfants de 6 à 59 mois. A 55 kilomètres dans le Nord-ouest de Mayahi se trouve la commune de Guidan Ammoumoune une localité touché par la malnutrition. Aux côté de l’équipe ACF, de la Plateforme des Journalistes Nigériens pour la Nutrition (PJ2N) et le Réseau des Jeunes Leaders pour la Nutrition (REJELNU), les Oxy-jeunes ont participé activement ce 11 juin à une activité interactive de sensibilisation sur la les causes et les méfaits de la malnutrition. Malgré les activités champêtres qui vient de débuter avec les premières pluies, cette activité a drainé une foule de femmes et de jeunes réuni à la place du village. Cette activité était une occasion pour les Oxy-jeunes de constater l’impact du Grand forum sur la malnutrition ténu en décembre 2023 et qui a concerné tout le département de Mayahi. Et visiblement les actions de sensibilisation portées par les Oxy en marge dudit forum ont porté leurs fruits.

Une participante à l’émission publique Les femmes de cette localité ont cerné les principes et les astuces de la bonne nutrition à savoir l’hygiène alimentaire, comment identifier la malnutrition chez l’enfant et la conduite à tenir, l’importance de l’allaitement maternelle exclusif etc. Cet impact réel salué par les autorités locales et les leaders communautaire est à l’actif de ACF dont l’équipe dynamique dévoué à la cause a bien voulu inscrire la lutte contre la malnutrition dans la postérité. « Si ces jeunes sont impliqués très vite dans la lutte contre la malnutrition, ils pourront porter haut le message et toucher les cibles comme les femmes en âge de procréer ou encore les femmes qui ont les enfants de 0 à 24 mois. C’est pourquoi ces jeunes ont été formés sur l’utilisation rationnelle des réseaux sociaux afin de diffuser des messages de sensibilisation » a souligné M. Djibo Abdoulaye, chef de projet GFFO.Pour, Issoufou Mamada, encadreur d’Oxy jeunes  ; le projet a apporté beaucoup de changement « les jeunes arrivent à sensibiliser leurs pairs et leurs parents sur l’impact de la malnutrition. Ils ont aussi découvert des moyens pour sensibiliser le reste de la population ».Pour rappel, la malnutrition, même si elle est souvent évoquée en rapport avec l’insécurité alimentaire, n’évoque pas forcément une situation de famine. Les enfants malnutris n’ont pas toujours faim.

Le souci dans la plupart des cas est qu’elle résulte du fait que les aliments consommés par le malnutri n’apportent pas au corps et à l’organisme les nutriments dont ceux-ci ont besoin pour une croissance optimale fait savoir M.Souley Abdou Djibo point focal nutrition du District de Mayahi. L’un des signes de la malnutrition est le faible poids des enfants par rapport à leur âge.

Les Oxy-jeunes en formation Pour remédier à cette situation, la consommation d’aliments à base de haricots, d’œuf et même le riz est conseillée sans oublier la consommation du complément alimentaire plumpy recommandé au enfants malnutris. Mais attention : « la consommation du plumpy peut avoir des effets néfastes chez les normaux-nutris » préviens Souley Abdou Djibo.

Il est donc très important que le diagnostic soit bien établi avant l’administration du plumpy. Chose sur laquelle les Oxy-jeunes ont insisté à Ammoumoune.Par leurs messages et leur leadership dans le département de Mayahi, les jeunes Oxy sont en train de faire bouger les mentalités et de prouver qu’une jeunesse organisée est capable de changer les choses pour le bien et le bénéfice de toute la communauté.

Youssouf Seriba

__ATA.cmd.push(function() { __ATA.initDynamicSlot({ id: 'atatags-1844673701-667a970883382', location: 120, formFactor: '001', label: { text: 'Publicités', }, creative: { reportAd: { text: 'Signaler cette publicité', }, privacySettings: { text: 'Réglages de confidentialité', onClick: function() { window.__tcfapi && window.__tcfapi('showUi'); }, } } }); });

Article publié le mardi 25 juin 2024
181 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 181
Chargement...