Actualités : Burundi

Congrès extraordinaire du CNL : le tombeur de Rwasa reconnu par le ministre de l’intérieur – IWACU
C’est officiel, dans sa correspondance, le ministre burundais de l’Intérieur, du Développement communautaire et la Sécurité publique, Martin Niteretse, a fait savoir ce lundi 18 mars qu’il prend acte du procès-verbal du congrès extraordinaire tenu à Ngozi le 10 mars et des résultats issus de cette grand-messe des détracteurs d’Agathon Rwasa.

« Nous prenons acte du rapport et des décisions prises à l’occasion de ce congrès extraordinaire du parti CNL tenu en date du 10 mars 2024 à Ngozi notamment l’élection de Monsieur Nestor Girukwishaka comme président et représentant légal du parti CNL ainsi que la mise en place du nouveau bureau politique dont le procès-verbal a été authentifié par le notaire », écrit le ministre Niteretse.

Parmi les personnalités copiées dans cette correspondance, outre les gouverneurs des provinces, le maire de la ville de Bujumbura, le directeur général de la Coordination des ONGS, Monsieur Nestor Girukwishaka, un acte de reconnaissance des conclusions du congrès extraordinaire tenu à Ngozi le 10 mars, sous haute sécurité, des résultats rejetés par Agathon Rwasa.

Contacté, Simon Bizimungu, un fidèle de Rwasa indique ce que le ministre de l’intérieur vient de faire, n’est pas une surprise. « A voir l’allure et l’évolution des choses, le parti CNL s’attendait déjà à cela ».

Qualifié de pseudo-congrès par Agathon Rwasa, celui-ci a annoncé sa volonté d’organiser un congrès extraordinaire inclusif, tel que le ministre de l’Intérieur l’avait recommandé dans ses correspondances.


Article publié le mardi 19 mars 2024
175 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 175
Chargement...