Actualités : Niger

La HACP célèbre la journée internationale de la paix 2022 à travers plusieurs activités sportives et ludiques | Agence Nigérienne de Presse
Niamey, 21 Sept (ANP) - La Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) commémore, ce mercredi 21 Septembre 2022, la  journée internationale de la paix  à Niamey, sous le thème « Mettre fin au racisme. Bâtir la paix ».

A cette occasion, l’autorité gouvernementale a organisé plusieurs compétitions sportives et ludiques au Stade Général Seyni Kountché, dont une course de 4 km pour les filles et 7 km pour les garçons, une course de vélos pour les personnes handicapées motrices, un concours de Slam et une compétition des jeux d’Echecs.

Lors de la cérémonie de lancement, le Secrétaire général de la HACP a indiqué que « Ce thème est important à plus d'un titre, Parce que le racisme gangrène les sociétés, normalise la discrimination et alimente la violence, nous devons le combattre en luttant contre les discours haineux, en favorisant le dialogue et en nous attaquant aux causes profondes des inégalités. »

« Le Niger est un pays où vivent diverses communautés ethnolinguistiques, culturelles et religieuses. Ces différentes communautés vivent et ont toujours vécu en parfaite harmonie », a apprécié Yahaya Adié.

Cependant, a-t-il regretté, « depuis l’avènement  de la démocratie  et du multipartisme  en 1990, on  dénote  une vaine tentative  d’individus malveillants soulevant  des fois des questions ethniques ou religieuses pour embarquer des personnes  dans des propagandes à caractère racial ou ethnique à des fins politiciennes ».

«  de 2012 à aujourd’hui,  l’ethnie et la religion  sont encore utilisées par des personnes malveillantes pour instrumentaliser  beaucoup  de nos  concitoyens  dans des entreprises funestes  que constituent  la radicalisation, l’extrémisme violent  et le terrorisme », a fait remarquer le secrétaire général de la Haute autorité à la consolidation de la paix, avant de déplorer que  « malheureusement les actions  de ces individus  malveillants nuisent  gravement  à la paix,  à  la sécurité  et au développement de notre pays ».

« Le racisme arrache aux personnes leurs droits et leur dignité. Il exacerbe les inégalités et la méfiance. Et il éloigne les gens les uns des autres à un moment où nous devons être unis, comme une seule famille humaine, afin de réparer notre monde fracturé », a soutenu, quant à lui le Représentant du PNUD au Niger M. Abdoulaye Baldé lisant une allocution du Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à l’occasion de cette journée.

« Au lieu de lutter les uns contre les autres, nous devrions agir pour défaire nos véritables ennemis : le racisme, la pauvreté, les inégalités, les conflits, la crise climatique et la pandémie de COVID-19. Nous devrions démanteler les structures qui alimentent le racisme et promouvoir les mouvements de défense des droits humains partout dans le monde. Et nous devrions étouffer les dangereux discours de haine en réclamant, à l'unisson et sans fléchir, la vérité, l'entente et le respect mutuel », a par la suite suggéré le responsable onusien.

 

« En cette journée importante, l'occasion d'observer 24 heures de cessez-le-feu et de non-violence - nous demandons une nouvelle fois à toutes et tous de ne pas se contenter de faire taire les armes. Nous invitons chaque personne à renouveler les liens de solidarité qui nous unissent en tant qu'êtres humains et à retrousser les manches et construire un avenir meilleur et plus pacifique », a-t-il conclu.

MSB/SML/ANP/143/Septembre 2022

Niamey

Article publié le jeudi 22 septembre 2022
168 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 168
Chargement...