Actualités : Niger

Présidentielles au Niger : au jeu des alliances, le Président Mohamed Bazoum largement favori – L`innovation au service de l`information pour mieux informer.
Alors que la Cour Constitutionnelle s’active depuis plusieurs jours pour vérifier et proclamer les résultats officiels du 1er tour des élections présidentielles, au niveau des partis politiques, l’heure est aux réflexions et autres interminables tractations.

Chacun des deux candidats en lice pour le second tour prévu le 21 février prochain, Mohamed Bazoum pour la coalition Bazoum 2021 et Mahamane Ousmane le Cap2021, essaye d’engranger le soutien de soutien afin de triompher.

Les grands faiseurs de rois, en l’occurrence cette fois-ci le MNSD Nassara de Seini Oumarou et le MPR Jamhuriya de Albadé Abouba sont particulièrement sollicités.

Ainsi au niveau du MNSD Nassara qui était une des composantes de la majorité présidentielle sortante, selon un membre influent de ce parti, « le MNSD Nassara est un parti responsable, mu uniquement par les intérêts supérieurs de la Nation. Son choix de soutien au second tour n’obéira qu’à cette règle.

C’est pourquoi, dit-il, en tant que formation politique qui a dirigé ce pays, l’intérêt du parti, se trouve dans la consolidation de son alliance avec le PNDS Tarayya en formalisant cette alliance, afin de mieux garantir la stabilité des institutions et la paix sociale et cela en dépit des incompréhensions mineures intervenues lors de la participation du parti à la majorité présidentielle sortante.

 En effet, il ne sert à rien d’aller dans une aventure sans lendemain et être l’otage d’un clan qui ne cherche que la confrontation entre les Nigériens. Si Mahamane Ousmane et compagnie disposaient d’une majorité parlementaire, on pouvait envisager une alliance, mais jeter le Niger dans une cohabitation tumultueuse, genre celle de 1995, nous n’en voulons pas, affirme, notre interlocuteur.

Pire accepter une alliance dans la perspective incertaine de dissoudre l’Assemblée Nationale et de plonger le pays dans le chaos, alors que ce pays a besoin d’une union sacrée de toutes les filles et fils afin de mieux faire face à la crise sanitaire, économique et sociale consécutive à la pandémie de la COVID 19 et la crise sécuritaire, ne fait pas partie des calculs du MNSD Nassara.

Pour lui, c’est le Niger d’abord, le Niger ensuite et le Niger enfin et ce Niger qui nous est cher a besoin de stabilité.

 Ce souci de stabilité et de cohésion nationale semble également être largement partagé par le MPJ Jamhuriya de Abouba Albadé. D’ailleurs, selon notre source, les négociations entamées dès la proclamation des résultats du 1er tour par la CENI entre le MPR et le PNDS sont pratiquement terminées, un accord a été trouvé et il sera annoncé dès la proclamation des résultats officiels par la Cour Constitutionnelle.

Au MPR Jamhuriya poursuit-il, nous sommes fidèles en amitié et nous respectons à la lettre nos engagements.

Nous sommes comptables du bilan du Programme de la Renaissance du Président Issoufou Mahamadou et nous allons certainement poursuivre le même engagement pour le Niger.

Les autres partis membres de la Mouvance pour la Renaissance qui avaient des candidats au 1er tour des présidentielles ont d’ores et déjà regagné le bercail.

« Jusqu’à preuve du contraire, le MNSD et le MRD font partie des alliés du PNDS, rappelle un membre de l’équipe de Mohamed Bazoum à un confrère. Les ententes précédentes sont toujours en vigueur. »

Du côté du président Mahamane Ousmane, outre le soutien de la coalition cap 2021, il semblerait que la coalition formée autour du Général Salou Djibo aurait également donné son accord de principe pour soutenir Mahamane Ousmane au second tour.

Comme au Niger, les électeurs ont toujours respecté le mot d’ordre de leurs dirigeants, le Président Mohamed Bazoum fort du soutien populaire et d’une majorité confortable à l’Assemblée Nationale, s’achemine vers une victoire éclatante au second tour, in sha Allah, avec un score qui avoisinerait les 70 à 80%.

Source: TAMTAM Mag


Article publié le mercredi 3 février 2021
227 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 227
Chargement...