Actualités : Afrique

Le HCR et l’AUF proposent des bourses aux réfugiés pour étudier en France
(Agence Ecofin) - Dans le monde, il existe encore beaucoup de restrictions pour les réfugiés dans l’enseignement supérieur. Avec des partenaires français et francophones, le HCR a mis en place un couloir universitaire vers la France en faveur des réfugiés.


Le Haut-Commissariat pour les réfugiés des Nations unies et l’Agence universitaire de la francophonie mettent en œuvre le programme de couloir universitaire UNIV'R, qui permet aux réfugiés résidant dans un premier pays d'asile de bénéficier des bourses d’études pour suivre un programme de master de deux ans au sein d'un établissement d'enseignement supérieur en France métropolitaine.


Dans le cadre de ce programme, les deux institutions ont lancé un appel à candidatures pour le compte de l’année 2024. Il concerne les réfugiés de toutes les nationalités et de tous les pays d’accueil. Les candidats doivent avoir un certificat de réfugié et avoir des compétences linguistiques en français et/ou en anglais. Il n’y a pas d’âge limite pour postuler.


Les domaines d’études pris en compte par le programme sont : l’agriculture, la foresterie, la pêche et médecine vétérinaire, les arts et sciences humaines, l’administration des affaires, l’éducation, l’ingénierie, la fabrication et construction, les technologies de l'information et de la communication, le droit, les sciences naturelles, les mathématiques et statistiques, les sciences sociales, le journalisme et information.


Les bourses complètes couvrent toute la durée des études. Elles prennent en charge les frais de dossier, les frais de scolarité, les livres, une allocation mensuelle, le logement, les frais de transport local, une assurance santé, un mentorat ou soutien psychosocial, les frais de voyage vers le pays tiers, et les frais de visa.


Le programme qui bénéficie aussi du soutien du gouvernement français a pour objectif de donner aux réfugiés des opportunités de formation au niveau du supérieur. Selon les chiffres actualisés, seuls 6% des réfugiés âgés de 18 à 34 ans dans le monde ont accès à l’enseignement supérieur, et moins de 2% sont en Afrique subsaharienne qui accueille le plus grand nombre de personnes réfugiées ou déplacées.


L’appel à candidatures reste ouvert jusqu’au 3 mars.


Plus d’informations


Vanessa Ngono Atangana


Lire aussi:


Le HCR lance une plateforme sur les offres de formation pour les réfugiés


Article publié le jeudi 1 février 2024
226 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 226
Chargement...