Actualités : Mauritanie

6ème concours d’excellence en production médiatique sur la planification familiale organisé par le Population Council et l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (2021) - L'Authentique
Communiqué de presse des résultats

(Pour diffusion immédiate)

Le jury international du 6e concours d’excellence en production médiatique sur la santé sexuelle et reproductive/ planification familiale a livré ses résultats dans les quatre catégories à savoir la presse écrite et en ligne, la radio, la télévision et le blog. Une centaine de productions a été évaluée par le jury. Les lauréats viennent du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée Conakry et du Sénégal. Le palmarès se présente comme suit :

Prix Presse écrite et en ligne

Le premier prix est revenu à Mme Zalissa SORE, journaliste à lobspaalga.com du Burkina Faso pour son article intitulé « Méthodes contraceptives : cette pilule qui passe facilement chez certains, difficilement chez d’autres », publié dans le journal en ligne l’obspaalga.com

Le deuxième prix est revenu à M. Fulbert ADJIMEHOSSOU, journaliste au quotidien la Nation du Bénin pour son article intitulé « Planification familiale au Bénin : Le droit de véto persistant des hommes », publié dans le journal La Nation.

Prix Radio :

Le premier prix est décerné à M. Achille FATONDJI, journaliste à l’ORTB du Bénin pour son émission intitulée « Les droits à la santé sexuelle et reproductive : Quand l’information fait défaut », diffusée sur l’ORTB/radio

Le deuxième prix est décerné à M. Kolawolé Boniface BIAOU, journaliste à l’ORTB (Parkou- Bénin) pour son émission intitulée « Contraception : quand la femme béninoise exige désormais des méthodes applicables aux hommes », diffusée sur l’ORTB/radio

Prix Télévision

Le premier prix est décerné à Mme Alexandra DJOTAN, journaliste à l’ORTB du Bénin, pour son émission intitulée « Eliminer les obstacles pour une prévalence contraceptive au Bénin », diffusée sur l’ORTB/Télé ;

Le deuxième prix revient à Mme Hadiatou BARRY, journaliste à la Radiotélévision Guinéenne 1 RTG1 pour son émission titrée « Planification familiale : les avantages chez les femmes à mobilité réduite », diffusée sur la RTG1

Prix Blog

Le premier prix est revenu à M. Chamsou Dine BAGUIRI, blogueur au Bénin, pour son texte intitulé « Boom des grossesses post-confinement en milieu scolaire : quelle thérapie pour l’Afrique ? », publié sur son blog kparonbaaru.mondoblog.org

Le deuxième prix est revenu à M. Ibrahima FALL, blogueur au Sénégal, pour son texte intitulé « Prise en compte des besoins des jeunes en Santé Sexuelle et Reproductive dans les engagements du Sénégal », publié sur son blog

Les lauréats des premiers prix de chaque catégorie recevront une somme d’un million (1.000.000) de FCFA. Les seconds, quant à eux, recevront chacun une somme de cinq cent mille (500.000) FCFA. Les prix seront décernés lors d’une cérémonie officielle le 16 décembre 2021 à l’occasion de la 10ème Réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou qui se tiendra en mode virtuel au Burkina Faso. Chaque lauréat se joindra à la délégation nationale pour recevoir son prix dans son pays de résidence.

En rappel, le concours a été organisé par l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou en collaboration avec Population Council et a été lancé le 1er juillet 2021 au profit des journalistes et des blogueurs des neuf (9) pays membres du Partenariat de Ouagadougou. L’objectif général de ce concours est de stimuler la production journalistique et des blogueurs pour accompagner la dynamique mise en marche en informant le public sur les bénéfices de la PF et en responsabilisant les décideurs politiques et les responsables de programmes pour une prise de décision adéquate afin de faire avancer les objectifs des plans nationaux de planification familiale. __

A propos des organisateurs Le Partenariat de Ouagadougou a été lancé en février 2011, lors de la Conférence régionale sur la population, le développement et la planification familiale qui s’était tenue dans la capitale du Burkina Faso. Il mise sur l’engagement des gouvernements, une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour optimiser leurs soutiens aux pays, une accélération de la mise en œuvre des interventions à haut impact et également sur une collaboration et coopération sur les plans national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfaits en matière de planification familiale. Le Partenariat de Ouagadougou compte neuf pays membres : Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

Population Council s’attelle aux questions cruciales de la santé et du développement – qu’il s’agisse d’endiguer la progression du VIH, d’améliorer la santé reproductive et d’offrir aux jeunes la promesse d’une vie satisfaisante et productive. Par ses travaux de recherche en biomédecine, en sciences sociales et en santé publique dans 50 pays, il s’efforce d’apporter avec ses partenaires des solutions qui conduisent à des politiques, des programmes et des technologies plus efficaces, pour améliorer la vie partout dans le monde. Fondé en 1952, Population Council est une organisation non gouvernementale à but non lucratif. Elle siège à New York sous la conduite d’un conseil d’administration international. ………………………………………………………………. Media Contact Partenariat de Ouagadougou Thiaba Sembène, coordonnatrice de la société civile à l’Unité de coordination du PO ; Tel : +221772850425, Dakar Sénégal

Commentaires

Article publié le lundi 13 décembre 2021
350 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 350
Chargement...