Libération de l’otage américaine Suellen Tennyson : Un heureux dénouement  sous les auspices du Niger – Nigerinter
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 506

 

Après cinq mois de captivité au Burkina Faso, l’otage américaine Suellen Tennyson 83 ans, de la Congrégation des sœurs marianites de  Sainte Croix a été libérée au Niger le 29 août dernier des mains de ses ravisseurs. L’annonce de sa libération a été faite par le ministre de l’intérieur Hamadou Adamou Souley, lors du  Conseil des Ministres du 2 septembre 2022.

Cette libération est ‹‹ l’aboutissement des efforts engagés par le Gouvernement depuis l’enlèvement de l’otage dans la nuit du 4 au 5 avril 2022, à Yalgo au Burkina Faso dans la province du Sanmatenga ››, a indiqué le communiqué du Conseil des Ministres qui ajoute  que ‹‹ Suellen Tennyson a été récupérée saine et sauve par les autorités nigériennes et remise aux autorités américaines ››.

Le Conseil des Ministres s’est réjoui de cette libération et félicite par la même occasion, tous les acteurs qui ont contribué au bon dénouement de cet enlèvement.

Citoyenne américaine, Suellen Tennyson vit et travaille au Burkina Faso en tant que religieuse de la Congrégation des sœurs marianites de Sainte Croix. Elle a été enlevée par des hommes armés dans la nuit du 4 au 5 avril 2022 à Yalgo, au Nord du Burkina Faso.



À l’instar de ces voisins du Sahel, notamment le Mali et le Niger, le Burkina Faso est également en proie à des attaques terroristes depuis 2015 et qui ont occasionné plusieurs victimes civiles et militaires, ainsi que des milliers de déplacés.

Koami Agbetiafa


Article publié le vendredi 9 septembre 2022
506 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires