coteivoire

Accueil
coteivoire

Grève dans les hôpitaux - Les centres de santé communautaire, une bouffée d'oxygène

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 877

 :Si les hôpitaux publics ont fonctionné hier au ralenti, cela n'a pas été le cas en revanche des centres de santé communautaire. A l'instar d'autres établissements sanitaires du même genre, le centre de santé communautaire d'Angré a reçu de nombreux patients hier. Les médecins étaient aux petits soins des malades. Dans cette structure les médecins fonctionnaires d'Etat n'ont pas suivi le mot d'ordre de grève.

Ils ont pratiqué les soins comme leurs collègues non fonctionnaires qui eux évidemment ne sont pas concernés par le mouvement. Tous ont respecté les consignes de discipline de la direction de cet établissement, selon M. Charles Blédou, directeur administratif et financier. Les grands bénéficiaires, les malades, ne se sont pas fait prier pour se rendre dans ce centre, en provenance de Cocody, et d'autres quartiers environnants.

La présente grève permet d'indiquer que le gouvernement songerait à créer plus de centres de santé communautaire qui sont plus proches des populations, avec des coût accessibles à toutes les bourses et échappent au diktat des médecins fonctionnaires car bénéficiant d'une autonomie entière.

D. Kéï


Article publié le dimanche 22 février 2009
877 lectures

Infos par pays