congo

Accueil
congo

La Concertation de Madingou n'est qu'un coup d'État contre le peuple congolais. - DAC E-NEWS

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 272

 : La Concertation de Madingou n’est qu’un coup d’État contre le peuple congolais. Par  MEXANT EBON EBON MEXANT La concertation de Madingou n’était qu’une opportunité pour les uns et les autres de résoudre leurs problèmes personnels. Les uns, pour consolider et valider la marche victorieuse de sassou-nguesso vers 2021, et les autres, pour percevoir du cash faisant de la simple figuration. Mais, dans cette relation incestueuse entre le pouvoir et l’opposition, il n’y a pas de place pour débattre des problèmes du peuple congolais ni à résoudre les problèmes du pays, autrement dit, c’est un véritable coup d’État contre le peuple congolais. Grosso modo, cette farce de concertation politique n’était qu’un rendez-vous pour donner et de recevoir les fruits de la corruption entre pilleurs, dans le dos du peuple congolais, car tout cela a été minutieusement préparé par des médiocres et incompétents multirécidivistes, vivants aux frais de l’Etat congolais, dont seules, la belle vie et les belles femmes, les intéressent. En effet, du point de vue de ces charognards politiques présents à Madingou, le Congo n’est qu’un business lucratif pour se mettre plein les poches, sinon comment expliquer que tous ces politiciens, du pouvoir comme de l’opposition, seraient-ils devenus extrêmement riches!? Pour s’en convaincre, il suffirait de regarder leur train de vie, leurs biens matériels et de nombreux hôtels particuliers qu’ils possèdent dans les plus belles capitales du monde. Or, nous savons tous que ces gens-là n’étaient pas riche avant de faire de la politique, seuls Monsieur Ebina Daniel et Ntiétié norbert étaient considérés comme les riches du pays. Donc, ce n’est pas avec leurs maigres salaires que les politiciens ayant participé au dialogue de Madingou, seraient devenus riches du jour au lendemain, c’est probablement par le vol, les échanges de courtoisie comme la concertation de Madingou, le détournement de fonds public……. Oui, vous l’aviez compris ! La concertation de Madingou n’était qu’un rendez-vous entre les corrupteurs et les corrompus, et rien de bon ne pouvait sortir de cette réunion de sorciers entre membres du PCT. Mais à quoi ressemblait la concertation de Madingou!? C’était la valse des escrocs, le moment précis où les digues étaient tombés entre le pouvoir et l’opposition, c’était le moment où la symbiose était la plus totale entre les sorciers de la république , c’était la saison des amours, c’était aussi le bal des échoués de la République. Curieusement, tous les acteurs politiques ayant participés à la concertation de Madingou ont tous un point commun, ils ont tous brillés par leur médiocrité legendai et leur incompétence lorsqu’ils étaient aux affaires. En clair, le dialogue de Madingou n’était qu’une instance de manipulation d’opinion permettant en pouvoir de redonner son image sur le plan international et de simplifier l’équation qui l’emmenera à une victoire certaine en 2021 avec la bénédiction de l’opposition corrompue. Au regard de ce qui précède, la concertation de Madingou n’était qu’une retrouvailles du fan-club Sassou-Nguesso pour 2021, justement pour lui garantir la voie libre pour un énième mandat de 5 ans. Bref, lorsqu’il s’agit d’enculer le peuple congolais, il n’y a plus de frontière visible entre l’opposition et le pouvoir, car ils ne forment qu’un seul bloc celui du parti congolais du travail (PCT). Cette concertation est une nouvelle fois, une occasion ratée pour réconcilier les Congolais entre eux, le général Sassou devait libérer les prisonniers politiques et engager une discussion en tête à tête avec le général Mokoko pour une transition Pacifique. MEXANT EBON 0SHARESPartagerTweeterEnvoyer à un(e) ami(e)



Article publié le lundi 30 novembre 2020
272 lectures

Infos par pays