benin

Accueil
benin

L'événement Précis – Conseil des ministres: Le gouvernement annonce un plan d’actions contre la cherté

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 207

 : Conseil des ministres: Le gouvernement annonce un plan d’actions contre la cherté Juin 01, 2022La Une, Politique & Actualités, Slide0

Vues : 4



Patrice Talon de retour à Cotonou, préside le conseil des ministres/Ph:DR

Après la descente des différentes délégations gouvernementales dans plusieurs contrées du pays, il a été décidé de la mise en place d’un plan d’action précis et géolocalisé de réponses aux 1.100 doléances recueillies. C’est l’une des décisions prises en Conseil des ministres de ce mercredi 1er juin 2022.



Pourquoi : Du 12 au 24 mai 2022, s’est déroulée la tournée gouvernementale d’information et de sensibilisation des populations sur la conjoncture économique. Cette tournée a permis d’engager des échanges directs avec les populations. Celles-ci ont été informées sur les causes de la situation actuelle ainsi que des mesures prises par le gouvernement pour contenir les prix des produits de grande consommation. Durant ces séances d’échanges, les membres du gouvernement ont également sensibilisé sur les réflexes à développer dans ce contexte. A l’issue de la tournée, les délégations gouvernementales ont recueilli environ 1.100 doléances et préoccupations sur toute l’étendue du territoire national. Certaines d’entre elles sont directement liées à la cherté de la vie cependant que d’autres sont d’ordre structurel ou spécifique. Sur la base des suggestions recueillies, le Conseil des ministres de ce 1er juin 2022 a décidé de prendre plusieurs mesures.

Quelles sont ces mesures : Au nombre des résolutions qui seront engagées par le gouvernement, figure l’organisation sur une base annuelle d’une campagne d’information et de sensibilisation des populations sur les mesures et actions du Gouvernement. Le Conseil a instruit à cet effet le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, ministre du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale en collaboration avec l’ensemble des ministres. Afin de prendre les mesures appropriées, il a été instruit en collaboration avec le ministre de l’Industrie et du Commerce,  et le ministre chargé de la Décentralisation, Raphaël Akotègnon pour mutualiser les ressources des directions départementales en vue d’une intensification des contrôles de prix et l’application des mesures répressives conformément à la loi. De son côté, la ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman en collaboration avec le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni va fixer par arrêté, le plafonnement du prix de vente au détail de la farine de blé au consommateur final sur toute l’étendue du territoire national. Ces mêmes ministres prendront un autre arrêté concernant le prix du ciment. « Des contrôles seront renforcés et tout contrevenant se verra appliquer les textes en vigueur puis, le cas échéant, suspendu du circuit de distribution du ciment », rappelle le Conseil des ministres de ce jour.

De l’autre côté : Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui a été instruit par le Conseil en lien avec les sociétés de distribution, à l’effet de créer des magasins de cession des intrants vivriers dans toutes les 77 communes. Le même ministre, en plus des ministres chargés de la Sécurité publique et de la Décentralisation, et en collaboration avec le Chef de mission de surveillance et de sécurisation des espaces de transhumance pastorale puis le Haut-Commissaire à la sédentarisation, organisera une mission d’information et de sensibilisation sur le programme de sédentarisation et veillera à son accélération. En outre, dans le secteur de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministre, Eléonore Yayi Ladekan fera rétablir les rations normales de restauration dans les différents campus universitaires. Elle  prendra toutes les dispositions utiles pour le paiement du solde des primes de rentrée et des primes pédagogiques aux bénéficiaires. Dans la même logique de prise en compte des doléances exprimées, le ministre du Numérique et de la Digitalisation, Adam Soulé Zoumarou, de concert avec le ministre chargé de l’Enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladekan, veillera à finaliser les tests sur les 10 sites universitaires concernés par la 1ère  phase de mise en œuvre du projet de Réseau béninois d’Education et de Recherche afin de les rendre fonctionnels à la rentrée universitaire 2022-2023. Enfin, le ministre d’Etat, ministre du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané avec le coordonnateur du Bureau d’Analyse et d’Investigation et tous les ministres concernés, conviendront d’un plan d’action précis et géolocalisé de réponses à l’ensemble des préoccupations structurelles et spécifiques enregistrées au cours de la tournée.

Alban Tchalla


Article publié le jeudi 2 juin 2022
207 lectures

Accès rapide

Infos par pays